› Personnalités

Cameroun : Cabral Libii explique pourquoi il n’est pas descendu dans la rue après la présidentielle

Dans une interview exclusive accordée à nos confrères d’Afrik Inform, le leader de 11 Millions de citoyens est revenu sur la dernière élection présidentielle. Il a notamment expliqué pourquoi il n’a pas appelé le peuple dans la rue après les résultats.

Cabral Libii, candidat du parti Univers et troisième lors de la dernière élection présidentielle est enfin de retour au pays. Après avoir prononcé son discours de fin d’année à ses compatriotes, il a immédiatement repris ses activités politiques ce 2 janvier en invitant les camerounais à s’inscrire sur les listes électorales.

Ce jeudi, le leader du mouvement 11 Millions de citoyens était l’invité de Romaric Tenda dans son émission 7 minutes pour convaincre. Cabral en a profité pour donner quelques précisions concernant ses décisions prises après le résultat définitif des élections présidentielles 2018.

Concernant sa décision de ne pas appeler le peuple à descendre revendiquer sa victoire dans la rue, Cabral Libii n’est pas passé par quatre chemins pour donner sa position. « J’aurais dû descendre dans la rue ?  j’aurais donc dû envoyer mes compatriotes dans la rue. Mais je l’avais dit, si ça arrivait un jour, vous le verrez ! Si j’avais eu un seul instant la preuve irréfutable de ma victoire, ce n’est même pas moi qui allait demander à mes camarades de descendre dans la rue » explique le leader de 11 millions d’électeurs.

A l’en croire, « la force de l’expérience de la tricherie a réussi à masquer le visage de ‘opposant qui a gagné les élections présidentielles. » Cabral précise surtout qu’il ne voulait non plus sacrifier les jeunes de 23 ans pour un homme qui a bientôt 90 ans. Pour lui, il y a encore le temps de changer les choses au Cameroun.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut