Sport › Football

Cameroun: Caïman de Douala aligne deux factions suite au limogeage de Gabriel Zabo par Petit Pays, président du club

La réunion de crise prévue mardi à la chefferie Akwa été reportée à ce mercredi

Le syndrome d’As Lausanne se déporte à Douala. A l’instar de l’équipe de Yaoundé à l’ouverture de la saison, Caïman de Douala aligne actuellement deux factions depuis le limogeage en cascade effectué dimanche dernier dans la soirée par le président du club Petit Pays. Décision intervenue quelques heures seulement après la défaite concédée à Bagangté par Caïman devant Panthère locale, 2-0, dans le cadre de la 4ème journée du championnat national de football Elite one.

Ces derniers jours, deux équipes de Caïman s’entraînent comme on l’a constaté sur le terrain dans la matinée de ce mardi. L’une est restée au stade d’Akwa où les séances sont dirigées par l’entraîneur limogé Gabriel Zabo soutenu par les autres membres du bureau renvoyés tandis que la faction qui a choisi de s’aligner derrière le président du club a retrouvé le stade de Bonamoussadi à Douala. Cinquième séance pour les entraînements dans lesquels les joueurs cadres de l’équipe dirigent les autres à l’entrainement, ceci en attendant le successeur annoncé de Gabriel Zabo, Gweha Ikouam, l’ancien adjoint de l’ex sélectionneur des Lions indomptables Otto Pfister qui n’est pas encore présent sur le banc de touche de l’équipe.

Réunion de crise à la chefferie Akwa ce mercredi
Quoi qu’il en soit, cette crise qui divise Caïman et qui n’est pas une grande première est loin de se calmer. Le président Petit Pays a saisi le président de la Fecafoot pour lui communiquer la composition de son nouveau bureau directeur. Les six membres exclus ont été remplacés par Guy Ndoumbé (vice président), Edith Nzeumo (trésorière), Dikambi Daniel (directeur sportif), Dibambo François (chargé de mission) et Moussinga Philippe (intendant) pour ne citer que ceux-là. Le staff limogé ne compte pas rester les bras croisés et entend déposer une pétition pour réclamer le départ du président de la tête de l’équipe. Ils ont également appelé Din Dika Akwa, le chef supérieur du canton Akwa à la rescousse. La réunion de crise prévue mardi à la chefferie a été reportée à ce mercredi avec l’espoir qu’une issue favorable sera trouvée pour calmer les esprits surchauffés à quelques jours de la 5ème journée du championnat national de football Elite one. Affaire à suivre!

Match Caïman / Union
AJSC)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut