Economie › Transport

Cameroun : Camair-co bientôt privatisé

Sur recommandation du président de la République,  le Premier ministre (PM), Joseph Dion Nguté doit peaufiner en urgence, les réglages nécessaires.

Camair-co va bientôt ouvrir son capital aux investisseurs privés. Le Secrétaire général de la présidence de la République (SG/PR), vient à ce propos de saisir le Premier ministre (PM), Joseph Dion Nguté.

Dans la correspondance transmise le 14 juillet 2020, il transmet les instructions du chef de l’Etat  qui ordonne au chef du gouvernement, d’élaborer en urgence un plan de restructuration, de relance et de développement de la compagnie. Ceci dans l’optique d’ouvrir son capital social à hauteur de 51% à un partenaire stratégique privé,

Dion Ngute doit s’entourer pour cela, du ministre des Transports, du ministre des Finances, du ministre du Travail et de la Sécurité sociale, des directeurs généraux de Camair Co et l’Autorité aéronautique (CCAA).

C’est connu, la compagnie camerounaise vole bas depuis plusieurs années. L’entreprise traîne une dette de 110 milliards de FCFA, des pertes financières d’environ 126,2 milliards de FCFA, un capital propre,  inférieur à la moitié du capital social qui est 21,8 milliards de FCFA. Camair-co a vu défiler plus de 5 directeurs généraux en une décennie, et le constat d’échec était le même.

L’Etat a toujours freiné des quatre fers à l’idée de privatiser Camair-co. Or les textes de création de la compagnie, précisément l’article 5 du décret du 11 septembre 2006, le recommandent. De nombreux rapports d’audit de la structure ont aussi  martelé cet impératif. Il a donc fallu attendre 14 ans et tant de gâchis.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé