Sport › Football

Cameroun – Can 2021 : Abdouraman Hamadou et Cie contestent l’accord-cadre auprès du TAS

Abdouraman Hamadou Babba, président de l'Etoile filante de Garoua

L’avocat de l’Assemblée générale de 2009 annonce qu’il a été mandaté pour protester contre l’accord-cadre signé par Seïdou Mbombo Njoya, présenté comme un dirigeant illégal à la tête de la Fécafoot.


Dans une correspondance transmise au Tribunal arbitral du sport, Me Lebel Elomo Manga indique qu’il a été mandaté par plus de la moitié des membres de l’Assemblée générale de 2009 pour contester l’accord-cadre signé par la CAF et le Cameroun le 22 octobre 2021 à Yaoundé.


Réfutant à l’actuel dirigeant par intérim de la Fécafoot la qualité de parapher un tel accord en raison de l’annulation de son élection en janvier 2021, les membres de l’AG de 2009 estiment que la CAF viole les textes en vigueur en reconnaissant les organes d’une association nationale n’ayant pas été élus.  «(…)  en reconnaissant M. Seidou Mbombo Njoya comme président de la Fecafoot, la CAF a violé l’article 11 de ses statuts qui dispose que  les membres des organes des associations nationales ne peuvent être désignés que par voie d’élection ou de nominations internes. Les statuts des associations doivent prévoir des dispositions assurant une indépendance totale pour ces élections ou nominations », soutient-ils.

Me Elomo Manga affirme que : « nn agissant ainsi, les membres concernés de l’Assemblée générale de la FECAFOOT visent uniquement à préserver les intérêts du Cameroun qui a tout intérêt à ce que ses droits dans le cadre de la CAN TotalEnergies 2021 soient garantis. Ce qui n’est possible que si la FECAFOOT agit par l’entremise de son représentant légal et légitime ».

Cette démarche judiciaire arrive à moins de trois mois du coup d’envoi de la CAN TotalEnergies


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé