Sport › Football

Cameroun- CAN et CHAN : état des infrastructures de Bafoussam, Douala, Limbe, Garoua et Yaoundé

Le stade d'Olembe en chantier (Photo d'archives)

Face aux députés fin novembre 2020, le Premier ministre a présenté l’état des infrastructures sportives prévues pour le Championnat d’Afrique des Nations de Football 2021  et ceux de  la Coupe d’Afrique des Nations 2022.

Ci-dessous l’exposé du Premier ministre Joseph Dion Ngute devant la représentation nationale :

Sur le site de compétition de Yaoundé :

Les travaux de construction du stade principal du Complexe Sportif d’Olembé, d’une capacité de 60 mille places assises, enregistrent un taux d’exécution de 95%;

Les deux stades annexes de 1 000 places assises chacun affichent un taux d’exécution de 92%; le Centre commercial est déjà réalisé à 75%;

L’hôtel 4 étoiles de 70 chambres est exécuté à 55%;

Le stade omnisports AHMADOU AHIDJO, d’une capacité de 40 mille places assises, est fonctionnel, ainsi que ses deux terrains annexes dédiés aux entraînements;

Le Complexe de la BEAC est en cours de mise aux normes de la CAF pour servir de terrain d’entrainement, au même que l’annexe n°3 du stade omnisports de Mfandena. Les travaux se situent respectivement à 90 et 50%;

Le stade Militaire de Ngoa Ekelle, qui a récemment servi pour la prise en charge des patients atteints du Covid-19, est en voie de rénovation.

Sur le site de compétition de Douala :

Les travaux de construction de l’ensemble des composantes du Complexe sportif de Douala-Japoma, sont exécutés à 97%;

Les travaux de réhabilitation et d’extension du Stade de la Réunification de Douala, d’une capacité de 30 mille places assises, sont achevés et réceptionnés le 27 juillet 2020;

Les travaux de réhabilitation des stades d’entraînement de Bonamoussadi et de Mbappe Leppé sont réalisés à 90%. Certains travaux de rénovation sont prévus pour la remise en état de service de la pelouse du stade de Mbappe Leppé, qui a aussi accueilli certains patients du COVID-19.

Sur le site de compétition de Limbe/Buea

les infrastructures existantes sont déjà fonctionnelles et le Gouvernement s’attèle à leur maintenance.

Des travaux complémentaires y sont également prévus pour améliorer leur état de fonctionnement.

Sur le site de compétition de Garoua :

La réhabilitation et l’extension du stade de ROUMDE ADJA et de son annexe, ainsi que la construction d’un hôtel 4 étoiles à Garoua sont quasiment achevés. La réception provisoire a été prononcée le 27 juillet 2020.

Les niveaux d’avancement des travaux des autres stades d’entraînement sont les suivants :

  • Gendarmerie et Poumpouré: 69%;
  • Coton sports: 79%;
  • CENAJES: 79%.

Sur le site de compétition de Bafoussam :

Le stade principal de KOUEKONG, d’une capacité de 20 mille places assises est fonctionnel. Quelques travaux et équipements complémentaires, exigés par la CAF, y sont en cours;

Les travaux de réhabilitation ou de construction des cinq (05) stades d’entraînement affichent globalement un taux d’exécution de 87%.

Par ailleurs, en prélude à ces deux compétitions sportives, le Gouvernement a poursuivi la réalisation d’autres infrastructures connexes. Il s’agit notamment :

  • Des travaux de réhabilitation ou de construction des voies d’accès aux différents sites de compétition;
  • Du relèvement des plateaux techniques des hôpitaux;
  • Du renforcement du parc hôtelier, en particulier dans les villes qui en sont moins pourvus, à l’instar de Bafoussam et de Garoua;
  • Le déploiement d’un système de vidéosurveillance.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé