Sport › Football

Cameroun-Cap Vert: désolation des populations de Douala après l’élimination des lions indomptables

Le match a été suivi par de nombreux supporters de l’équipe nationale

Dimanche 14 octobre, en fin d’après-midi, Douala ressemble à une ville morte, après l’élimination du Cameroun de la prochaine coupe d’Afrique des Nations malgré sa victoire à domicile face au Cap Vert, sur le score de deux buts à un. Le match comptait pour le dernier tour des éliminatoires de cette compétition qui réunit les meilleures nations africaines. Immense déception sur les visages des habitants de la cité économique, restés à la maison pour regarder le match, ou réunis dans un débit de boisson comme ce fut le cas dans les quartiers Bépanda, ou même Akwa, le centre ville. Plein d’espoir avant l’entame du match, les habitants ont commencé à déchanter lorsqu’à la douzième minute de jeu, les visiteurs ouvrent le score sur un excellent coup franc du capverdien Almedia, donc le tir survole la barrière camerounaise pour se loger dans les cages du portier Idriss Carlos Kameni. « Ce n’est pas possible, il est clair qu’on ne pourra pas se qualifier », réagit Léopold, dépité. « Les vieux que l’entraîneur a appelé sont trop lourds. Womé ne fait pas des centres précis, regardez Emana de l’autre coté, il est lent, il ne percute pas sur son coté. On ne peut gagner avec des joueurs comme ça », s’exclame Yannick, déçu et qui n’esquissera aucun sourire lorsqu’Achille Emana égalise, avant la pause.

Pas de miracle
A la mi-temps, les avis sont partagés. Certains croient encore aux chances de qualification des lions indomptables, pour d’autres, c’est le contraire. Ce qui va d’ailleurs se confirmer en deuxième période. Pas de changement dans les rangs de l’équipe nationale en ce début de seconde manche. Les frappes lointaines du sociétaire de Canon de Yaoundé Pierre Womé, échouent dans le décor à la grande déception des supporters, habitués à voir plutôt un joueur assez précis en championnat. Généralement buteur en club sur des coups de pieds arrêtés, Womé n’aura eu qu’une seule fois l’occasion de pratiquer cet exercice, sans résultat positif. L’entrée du plus jeune buteur du championnat espagnol Fabrice Olinga, sera saluée par les supporters, tout comme lorsqu’il va inscrire le deuxième but pour Cameroun, 2 Cap Vert 1. Le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Le Cameroun gagne le match mais ne se qualifie pas pour la Can 2013, pour la deuxième fois consécutive. Dans les rues de Douala, grosse désolation. Les rues sont vides, les populations n’en reviennent pas.

Akwa aprés l’élimination du Cameroun
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut