Culture › Musique

Cameroun-carnet noir : l’artiste musicien Maurice Njoumé est mort

Maurice Njoumé, de regretté mémoire

Le chanteur a succombé à la suite d’une longue maladie. Il était interné à l’hôpital régional de Nkongsamba, chef-lieu du département du Moungo.

C’est l’album Maimouna et le titre éponyme qui va le révéler au grand public en 1989. Maïmouna est une chanson triste. C’est une histoire vécue. Cette chanson raconte un choc violent qui a marqué́ Maurice Njoumé. Maïmouna était sa toute première petite amie dont il était follement amoureux.

Cette dernière l’avait acceptée malgré́ ses conditions de musicien débrouillard. Un jour, cette dernière était venue lui rendre visite, au moment de rentrer, celle-ci décéda dans un violent accident de circulation. Emporté par la douleur et la tristesse, Maurice Njoumé compose cette chanson en hommage à ce premier amour. Il y dit notamment ceci : “De toutes les femmes que j’ai rencontrées sur cette terre, ce n’est que Maïmouna que j’ai aimée mais les mauvais anges me l’ont enlevée. Je vais te pleurer  “Maïmouna”, jusqu’ à la fin de mes jours”.

Notons que cette chanson a été arrangée par Toto Guillaume. On retrouve Aladji Touré à la basse, Maurice Njoumé him self aux côtés de Toguy.

Cette chanson a fait fureur en cette année 1989. Maurice Njoume est mort et est allé retrouver Maïmouna. Toutes nos sincères condoléances à sa famille nucléaire et artistique.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé