› Santé

Cameroun : ce que le gouvernement a fait des 21 milliards de FCFA mobilisés contre la Covid-19

Un communiqué du ministre de la Santé publique signé du 29 juillet 2020, apporte les détails de la gestion financière de la riposte contre la pandémie du coronavirus (COVID-19). En vin cinq mois de lutte, apprend-on, un montant total de vingt et-un milliards neuf cent soixante-treize sept cent quatre-vingt-dix-neuf mille huit cent soixante-treize (21 973 799 873) FCFA a été utilisés.

Des dépenses, précise le ministre,  prioritairement effectuées par virement bancaire à partir du Trésor Public, ainsi que des mises à disposition des ressources au profit des formations sanitaires, et des systèmes régionaux de gestion de l’incident sanitaire.

Les dépenses se répartissent suivant les grandes masses ci-après : 

  • Construction des unités d’isolement dans les villes de Bertoua, Ngaoundéré, Garoua, Ebolowa, Mandjou et Douala (Höpital Laquintinie). et du poste de santé aux frontières de Yaoundé Nsimalen: 1 198 350 178 Francs CFA;
  • Réhabilitation, rénovation et extension de certains pavillons à l’hôpital Central, I’Hôpital Jamot et l’Hôpital Général de Yaoundé, pour les rendre aux normes d’isolement :  1 745 546 621 Francs CFA;
  • Aménagement du Centre de Prise en Charge de «ORCA››,  y compris la centrale et le réseau de distribution de l’oxygène, le forage et son réseau de distribution de l’eau potable, la morgue, ainsi qu’un dispositif central de ventilation et le dispositif de transport des patients par monte-charge : 785 235 000 Francs CFA ;
  • Aménagement des Centres Spécialisés des Stades militaire et Mbappe Leppe, y compris l’équipement en matériel médical et mobilier hospitalier : 835 512 638 Francs CFA;
  • Aménagement des sites d’isolement des logement sociaux d’Olembe et Mbanga Bakoko, y compris l’équipement en mobilier hospitalier et en matériel médical, ainsi que la réfection et l’équipement d’une formation sanitaire : 1 988 547 241 Francs CFA;
  • Acquisition des équipements médicaux de prise en charge distribués dans les différents sites de prise en charge (lits d’hospitalisation et de réanimation avec matelas et draps, appareils d’assistance respiratoire, moniteurs de surveillance, saturomètres, glucomètres, etc..) : 3 932 784 557 Francs CFA;
  • Acquisition des équipements de protection individuelle (combinaisons thermoscellables, surblouses, gants de soins, gants stériles, visières de protection, draps jetables, tabliers robustes, masques chirurgicaux, masques FFP2, masques FFP3 …) : 5 700 041 422 Francs CFA;
  • Gestion de I’hygiene et du wash comprenant la désinfection régulière des lieux publics, l’acquisition de matériel de wash, notamment des pulvérisateurs à dos, du chlore, des thermonébulisateurs, des bottes en plastique, gants de ménages: 900 462 397 Francs CFA;
  • Conception et production des supports de communication, organisation des campagnes de sensibilisation sur l’ensemble du territoire pendant trois mois : 358 967 300 Francs CFA;
  • Acquisition des tests de dépistage rapide par antigenes: 1711 500 000 Francs CFA,
  • Mise à la disposition des Fonds Régionaux pour la Promotion de la Santé en vue de l’achat des médicaments de prise en charge des patients atteints de COVID-19 : 300 000 000 Francs CFA.
  • Ressources mises à la disposition des formations sanitaires pour la prise en charge gratuite des patients atteints de COVID-19 : 773 699 700 Francs CFA;
  • Ressources mises à la disposition des régions: 916 396 200 Francs CFA, soit 267 000 000 Francs CFA pour les Autorités Administratives et 649 396 200 Francs CFA pour les Délégués Régionaux;
  • Gestion des personnes confinées dans les hôtels à Yaoundé, Douala Bertoua et Ngaoundéré: 614 763 961 Francs CFA;
  • Gestion des personnes mises en isolement au site d’Olembé 211 992 658 Francs CFA
Par ailleurs, le Minsanté indique qu’à la suite de la mise à la disposition par le ministre des Finances d’un montant d’un milliard neuf cent millions (1 900 000 000 FCFA), il est actuellement acheminé à cent quatre-vingt-dix (190) districts de santé, afin d’intensifier la décentralisation de la riposte.
Le Dr Manaouda Malachie informe enfin que, dans le but de continuer de garantir des prix assez proches de la réalité du marché, le Groupe de Travail chargé d’évaluer et de donner un avis sur les projets de marchés spéciaux, mis sur pied par décision du 04 mai 2020 continue d’assurer ses missions de régulation des offres financières proposées par les entreprises dans le cadre des prestations de services et fournitures d’équipements en rapport avec la lutte contre la Covid-19.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé