› Economie

Cameroun-Cemac : les propositions du Patronat pour le renforcement de la stratégie de relance post Covid-19

Des participants à l'Assemblée générale de l'Unipace
Il se félicite de la volonté des Chefs d’Etats d’engager des réformes de redressement des économies lourdement affectées par les crises sécuritaires, sanitaires et économique depuis 2016.

 

Dans un communiqué publié ce 22 septembre, les organisations membres de l’Union des patronats d’Afrique centrale (Unipace), dresse un chapelet de propositions aux gouvernements des Etats de l’Afrique centrale pour renforcer le caractère communautaire et solidaire de la stratégie de relance post Covid-19 en zone Cemac, dans une approche d’approfondissement de l’intégration régionale.

Elles soulignent à ce titre, la nécessité d’adopter les mesures de soutien plus audacieuses aux entreprises sur les plans fiscal et financier, et d’entreprendre  des réformes propres à lever les nombreuses entraves à la libre circulation des biens et des personnes.

S’agissant du soutien financier aux entreprises, elles appellent à capitaliser  les allègements obtenus auprès des partenaires pour lever l’étau que constitue actuellement les dettes intérieures dues aux entreprises, notamment à travers des opérations de titrisation.

Emboitant les Chefs mus par la volonté d’accroître la mobilisation des recettes hors pétrole, l’Unipace appelle à un changement de paradigme de la fiscalité par l’adoption d’une vision plus holistique de cet instrument des politiques et économique et budgétaire, en mettant l’accent sur l’élargissement de l’assiette, la prévisibilité, la simplification et l’équité des mesures, tout en « appuyant sur un dialogue franc et constructif avec les contribuables ».

Dans le mêmes registre, les membres de l’Unipace appellent également à accentuer les réformes visant l’amélioration de la qualité de la dépense publique et de la réduction du train de vie des Etats.

En ce qui concerne la stabilité extérieure  de la monnaie, les organisations patronales appellent à l’évaluation prudente et partagée de l’application de la réglementation des changes, afin d’éviter les blocages observés, préjudiciables à la poursuite normale des activités des entreprises économiques.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé