› Santé

Cameroun : Cename en difficulté, que peut Salihou Sadou, nouveau DG ?

Salihou Sadou

Il a été installé officiellement par Manaouda Malachie le 17 juin 2022. Il remplace Vandi Deli qui occupait ce fauteuil depuis septembre 2020.

Pour le ministère de la Santé publique, le nouveau directeur général de la Cename, Salihou Sadou est un « homme providentiel ». Ce dernier a été porté à la tête de la Centrale nationale d’approvisionnement en médicaments et consommables médicaux essentiels (Cename) par décret présidentiel N°2022/204 du 06 juin 2022.

Il est attendu de lui, de ramener la cohésion et la sérénité au sein de la maison Cename afin de permettre à la structure d’atteindre les objectifs escomptés dans le domaine qui est le sien. Assurer l’approvisionnement régulier des intrants et autres produits médicaux et surtout la disponibilité du médicament et des consommables médicaux.

« Ces challenges et bien d’autres devront guider la démarche du désormais DG, afin que la transformation enclenchée depuis peu permette à cette structure stratégique de jouer efficacement son rôle », indique le ministère de la Santé publique.

Confrontée depuis plusieurs années à d’énormes difficultés structurelles aggravées en 2020 par la pandémie de la Covid- 19, la Cename rencontre d’énormes difficultés dans   l’accomplissement de ses missions.                                        Ainsi, celui-ci arrive dans un contexte où les évaluations estiment que la concurrence des entreprises privées fragilise la Cename. En effet, cette situation entraine une couverture de la production nationale en médicament  par la Cename de moins de 5% de la demande domestique, estimée à environ 200 milliards de F par an.  

112 milliards FCFA. C’est l’excédent budgétaire par lequel la Centrale nationale d’approvisionnement en médicaments et consommables médicaux (Cename), a clôturé l’exercice 2020.

A noter que, la principale activité de la Cename à savoir la vente des produits pharmaceutiques et consommables médicaux essentiels, qui représentaient 38 % de son chiffre d’affaires en 2019, a baissé de 58,34 % en 2020 en raison des difficultés de recouvrement des créances sur les Fonds régionaux et les hôpitaux.

La Centrale totalise en outre, un montant de 11 milliards FCFA de créances sur les clients au 31 décembre 2020. Comparativement à l’exercice 2019, le stock de créances a diminué de 14% grâce aux efforts de recouvrement effectué auprès des clients.

Un autre pan sur lequel le nouveau promu devrait s’attarder c’est la tenue à  temps de sessions de comptes. « On observe une récurrence dans la tenue  hors délais des sessions de comptes et l’inexistences d’un cadre stratégie  de suivi des performances, notamment les comités spécialisés », indique le rapport 2020 de la CRT.

Docteur en pharmacie depuis 2006, le quinquagénaire originaire du Mayo-Louti dans la région du Nord est nanti de plusieurs autres diplômes et certifications dans les domaines de l’approvisionnement et du management pharmaceutique sans oublier le contrôle de qualité.

Celui qui a démarré sa carrière au Centre d’approvisionnement pharmaceutique de l’Adamaoua a été tour à tour directeur du Centre d’approvisionnement pharmaceutique du Nord, inspecteur des services pharmaceutiques et laboratoires, puis directeur de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires jusqu’à sa nomination comme directeur général de la Cename le 06 juin 2022.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé