Politique › Judiciaire

Cameroun : Charles Metouck, soupçonné d’avoir détourné 39 milliards de F CFA

Charles Metouck, ancien DG de la Sonara
Charles Metouck, l’ancien Directeur général de la Société nationale de raffinage (Sonara) est poursuivi par le Tribunal criminel spécial pour un détournement de 39 milliards de F CFA. Il est incarcéré depuis octobre 2015, à 15 ans de prison. Une peine qui s’ajoute à celle de 9 ans de prison, infligé en avril 2013 pour destruction de documents.

L’affaire Charles Metouck peut choquer le citoyen  camerounais, tellement les sommes évoquées sont énormes et les procédures judiciaires interminables. Le 9 juin dernier, l’ancien DG de la Sonara était devant les juges du Tribunal criminel spécial pour répondre des faits de coaction de détournement deniers publics de la somme 39 milliards F CFA.

A cela s’ajoute-les faits de complicité, à l’origine d’une perte financière enregistrée à hauteur de 2,793 milliards de Fcfa. Les paiements en dépassement des crédits disponibles, l’absence des pièces justificatives, sont, entre autres, les irrégularités ayant conduits selon le Tribunal, à la commission desdites infractions. Il répond, en effet, d’une quarantaine de chefs d’accusation dont 16, tout seul.

Dans la cadre de cette affaire, l’étau ne se resserre pas seulement autour de Charles MetouckEdinguelé Edinguelé Jean, Makamtse Ngatchessi Véronique, Yemwo Molo Godefroy, Moue Mbeleck Michèle et John Ebong Ngolle (ancien PCA de la Sonara, décédé) sont également poursuivis par le Ministère public, l’Etat du Cameroun et la Sonara. Ils répondent des faits de détournement de biens publics en coaction et complicité. Le Tribunal a rejeté la demande de main levée de détention provisoire à elle adressée par l’avocat de sieur Edingulé Edinguelé, parce que « non fondée ». L’audience du 09 juin a été suspendue, et la suite de la cause programmée pour le 04 août prochain.

En rappel, le Tribunal criminel spécial (TCS), qui traite des délits de détournement de fonds publics de 50 millions de F CFA et plus, leur reprochait déjà d’avoir détourné 514 millions de Fcfa. Le 24 avril 2013, le tribunal de grande instance du Fako, à Limbe, avait déjà condamné Charles Metouck à 9 ans d’emprisonnement et à payer une amende de 2 millions de F CFA.

Cet ingénieur chimiste, ancien du groupe français Rhône-Poulenc ayant dirigé la Sonara pendant onze années (2002-2013), avait été reconnu coupable de destruction de documents administratifs et comptables le 18 février 2013, trois jours après son remplacement à la tête du raffineur camerounais.

Un mois auparavant, le Contrôle supérieur de l’État lui reprochait 40 fautes de gestion entre 2007 et 2010, ayant causé un préjudice financier de plus de  26 milliards de F CFA à la Sonara. En conséquence de quoi, Charles Metouck se voyait infliger une amende de 2 millions de F CFA et une interdiction de diriger une entreprise publique pendant sept ans.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé