Culture › Musique

Cameroun: Charlotte Dipanda chante pour les enfants en détresse

C’était au cours d’un spectacle donné au palais des congrès de Yaoundé vendredi dernier

Les albums « dube l’am » et « mispa » au rendez-vous
Marraine du projet de construction de la maison d’enfance, Charlotte Dipanda a revisité son répertoire musical lors d’une belle soirée vendredi 08 juin à Yaoundé. De « mboa », « na nde », « eyaya » en passant par « kum’elolo » pour ne citer que ceux-là, la musicienne a baladé le public au travers de ces deux albums. C’est avec beaucoup d’émotion que la vedette a accepté de donner sa voix pour la collecte d’une partie des fonds : lorsque le club rotary Yaoundé étoile a fait appel à moi pour ce projet, j’ai tout de suite répondu présente pour aider à ma manière les enfants en détresse. Je souhaiterais que des actions pareilles se multiplient à travers le Cameroun ; et mon souhait le plus ardent c’est qu’en 2016 nous inaugurons la maison de l’enfance confie-t-elle. L’un des moments forts de ce concert a été l’exécution de la chanson « coucou » extrait de son dernier opus « dube l’am » avec les enfants de l’école internationale de musique de Nlongkak, où une fillette a rivalisé la star. Très applaudie lors de sa prestation, Charlotte a laissé un goût d’inachevé selon Bertrand Désiré, fan de cette dernière, je m’attendais à plus que ça parlant bien entendu du nombre de chansons interprétées, sinon le concert était super affirme-t-il.

Le coût de la maison de l’enfance s’élève à 150.000.000FCFA
Les fonds recueillis lors de ce concert (achat des billets), tout comme celui qui a eu lieu le samedi 9 juin à Douala Bercy, serviront à construire la maison de l’enfance à Fébé village dont la pose de la première pierre a eu lieu le mercredi 6 juin. Projet initié par le rotary club Yaoundé étoile, le président de cette association monsieur Jean Marcel Akomo justifie le bien-fondé de cette résolution : après dix ans de fonctionnement, le club rotary étoile a décidé de construire un centre spécialisé d’une capacité de 100 places dédié à l’encadrement de l’enfance en détresse. Cette décision fait suite à une évaluation de nos actions en faveur des structures bénéficiaires. Celle-ci a relevé des insuffisances quant à l’efficacité de nos interventions et recommandé une réorientation de celles-ci. Le coût de la construction de cette maison de l’enfance s’élève à la rondelette somme de 150.000.000 FCFA, les travaux dureront quatre ans. Quant au financement, les membres cotiseront ainsi que les contributions des clubs rotariens étrangers et de la fondation rotary, et l’organisation d’évènements et d’activités génératrices de recettes pour le club. Pour les modalités de gestion, le club se transformera en un conseil d’administration et confiera la gestion opérationnelle à des spécialistes de l’encadrement de la jeunesse à partir de trois ans. Concernant les activités menées dans cette futur maison d’enfance, on aura l’encadrement des enfants et jeunes des deux sexes dans les ordres du pré maternel, maternel, primaire et secondaire général et technique en système d’internat. Le rendez-vous est donc pris en 2016 au village Fébé !

Charlotte Dipanda a donné deux concerts les 08 et 09, pour soutenir la maison de l’enfance
africapresse.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé