Société › Société

Cameroun : chefferies Bangagnté et Balengou, retour à la paix

Balengou et Bangangté
Cérémonie de réconciliation dans le domicile de Ketcha Courtes 

C’est par l’intervention de l’élite Célestine Ketcha Courtes et du gouverneur de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, que la réconciliation a pris effet.

La crise n’aura pas duré longtemps. C’est une réunion à Bangangté dans le domicile de Célestine Ketcha Courtes, élite de la localité, qui fait revenir la paix. Plus de peur donc que de mal tant à Balengou qu’à Bangangté.

Le glas avait pourtant été sonné pour ce qui est des relations entre les deux villages. Entre menaces et interdictions, rien n’allait plus dans ces deux communautés sœurs. C’est dans ce contexte que le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji a alors prescrit la tenue d’une concertation pour un retour à la paix.

C’est fort de cela que le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine a décidé de réunir les leaders traditionnels des deux villages. Pour le patron de la région, il est question d’examiner et de trouver une voie de sortie face aux dissensions.

Après des heures de discussion, la pilule difficile à avaler du pacte ancestral non respecté par le feu chef Balengou Marcelin Hapi a pu être avalée par le chef Bangangté, Monluh Seidou Pokam. Mais elle n’est pas sans effet secondaire.

Ce dernier face à la presse explique « j’enlève tous les bannissements, sauf que désormais, ce n’est plus le chef Balengou qui va arrêter le chef Bangangté ».

Le chef Bangangté dans le même sillage précise que son indignation ne remet pas en cause la légitimité du successeur et nouveau chef Balengou qu’est Elvis Nguemegni Hapi. Il souligne que le problème est celui de la violation des us et coutumes qui pendant longtemps ont lié les deux villages.

Cette réconciliation peut ainsi augurer des lendemains meilleurs pour les deux villages. C’est en tout cas l’avis de Mbah Ta Me Zodelo, notable à la cour royale de Balengou. Il voit en cela un possible rétablissement des pactes entre le nouveau chef Balengou et le chef supérieur Bangangté.

Le nouveau chef Balengou achève ses rites d’initiation le 18 février prochain. Et il sera présenté aux autorités administratives par le chef Batcha.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé