› Economie

Cameroun : chute des recettes du premier contributeur des douanes

La filiale du groupe français Castel désignée le 24 janvier dernier,  premier contributeur du secteur privé aux recettes douanières du Cameroun, projette une baisse de ses bénéfices  d’environ 34% par rapport à celui de l’exercice 2018.

La Société anonyme les brasseries du Cameroun annonce dans un  communiqué signé le 21 janvier 2020, une chute de ses recettes  consolidées d’environ 16 milliards de FCFA en 2019. Soit une  baisse d’environ 34% par rapport à l’exercice 2018 (24,3 milliards de FCFA).

La baisse du volume de ses activités en 2019 serait la cause.  La mise à l’arrêt entre janvier et août dernier du four n° 2 de la Société camerounaise de verrerie (Socaver), filiale de la SABC,  a entraîné une  perte de 3,3 milliards de FCFA contre un bénéfice net de 796 millions de FCFA pour le premier semestre 2018.  Malgré la reprise normale d’activité du four n° 2 au cours du mois d’août 2019, le résultat net de Socaver pour le second semestre 2019 devrait rester insuffisant pour compenser la perte déjà enregistrée pour le premier semestre 2019.

Par ailleurs, le communiqué de la SABC énonce que  le volume des ventes de bières, hors gratuits et négoce inclus, devrait être de 4,6 millions hl, en baisse de 2% par rapport à l’année 2018. La  vente d’alcools-mix devrait chuter de 1% pour se situer à 0,3 million hl. En dépit de la hausse espérée des ventes d’eaux de 32% à 0,9 million hl, le chiffre d’affaires consolidé hors taxes de la production vendue de l’entreprise devrait baisser. Il passerait de 333 milliards de FCFA en 2018 à environ 310 milliards de FCFA en 2019, soit un recul de près 7%.

Malgré tout,  la Société anonyme du Cameroun est le premier contributeur privé aux recettes de la douane camerounaise. L’annonce a été faite par la Direction générale des douanes le 24 janvier dernier à Kribi lors de la soirée des partenaires. Au courant de l’année 2019,  la SABC a versé près de 28 milliards de FCFA de recettes douanières se plaçant ainsi comme première entreprise du secteur privé, après la Société nationale de raffinage (SONARA).



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé