Politique › Sécurité

Cameroun : cinq civils enlevés dans un hôpital au Nord-Ouest

Cinq civils enlevés dans le Nord-ouest
Aucune déclaration officielle faite sur l'enlèvement

Un pasteur et quatre employés de la formation sanitaire ont été enlevés par des personnes armées, des sécessionnistes selon les sources.

 

De sources médiatiques, des hommes armés ont procédé à l’enlèvement d’au  moins cinq personnes cette fin de semaines à l’hôpital de Banso. C’est dans la localité de Kumbo, chef-lieu du département du Bui, région du Nord-Ouest Cameroun. Selon nos confrères d’Infos Cameroun, cinq personnels de cet hôpital ont été enlevés ce dimanche 25 septembre 2022.

Le journal en ligne reprend l’activiste et lanceur d’alertes Nzui Manto. Ce dernier établit le lien entre un récent enlèvement  dans le même établissement et celui de ce dimanche. « Après l’enlèvement d’un docteur et de deux infirmières par l’armée les accusant de soigner leurs adversaires, c’est autour des ‘’ambazoniens’’ d’enlever 1 pasteur et 4 autres employés de l’établissement de santé accusés à leur tour de collaborer avec l’armée et d’avoir livré leurs collègues », lance l’activiste sans donner aucun autre  détail.

Pour l’instant, aucune  communication officielle n’a été faite à propos de cet enlèvement, ni par l’hôpital, ni par les autorités administratives locales. La nouvelle circule huit jours après l’enlèvement de cinq prêtres, une religieuse et deux fidèles de l’église catholique à la paroisse Sainte-Marie de Nchang dans la région du Sud-Ouest. Ces otages restent détenus par leurs ravisseurs qui demandent une rançon.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé