Société › Société

Cameroun : clap de fin pour la saison de carême 

Après une période de 40 jours de jeûne et de prière, les chrétiens ont célébré hier, 17 avril 2022, la résurrection du Christ.

Beaucoup disent que la fête de Pâques est plus importante que celle de Noël, qui célèbre la naissance de Jésus-Christ. Car, elle se présente comme le point culminant de la foi chrétienne, matérialisé par la victoire de la vie sur la mort. La célébration intervient au terme de quarante jours pendant lesquels les chrétiens jeûnent, prient et méditent afin de davantage se rapprocher de leur créateur. Ces quarante jours de carême représentent les quarante jours où Jésus était seul au désert, dans le jeûne et où il a vaincu les nombreuses tentations du diable.

Les chrétiens catholiques de l’église paroissiale Saint-Pierre et Paul de Simbock ont commencé la célébration le 16 avril. Une messe a été célébrée par le Père Kejeta Ejolle invitant tous les chrétiens à donner un nouveau tournant à leur vie spirituelle.

Les livres de Genèse 1:1 et Exode étaient les lectures du jour. Des bougies étaient allumées et levées dans des chants d’adoration pour commémorer la montée du Christ.

Les bougies représentent un rituel pratiqué pour symboliser la lumière de la résurrection du Christ.

« Notre sauveur est ressuscité et réjouissons-nous, car il est monté au ciel, comme il est mort pour nos péchés… notre sauveur est ressuscité, notre sauveur est ressuscité notre sauveur est ressuscité Alléluia » chantaient et se réjouissaient les chrétiens.

La saison du carême se termine, mais cela ne signifie pas que les chrétiens doivent arrêter leurs séances de prière et leur routine, comme l’a expliqué le curé de la paroisse, le révérend Fr. Etouka Aloysious Ngwa.

Outre les prières, le chemin de croix et les messes, les fidèles se réunissent autour d’une table pour manger et trinquer à ce tout nouveau parcours de leur vie chrétienne.

Mme Ayafor, une chrétienne catholique en a profité pour organiser un buffet chaque année pour cette occasion « J’invite la famille, les amis les voisins et même ceux que je ne connais pas pour que nous partagions tous un repas commun tout comme Jésus l’a fait avec ses disciples » dit Mme Ayafor avec toute excitation.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé