› Société

Cameroun-Coronavirus : des séparatistes déclarent un cessez-le-feu de deux semaines

Crise anglophone : des combattants séparatistes.

Un des groupes armés du mouvement Ambazonien suspend, jusqu’au 12 avril, ses opérations en raison de la crise sanitaire qui frappe le Cameroun.

Le Southern Cameroons Defence Force (SOCADEF) de Ebenezer Akwanga, a déclaré le 26 mars qu’il suspendait les combats en raison de l’apparition du coronavirus.

Ebenezer Akwanga a indiqué que son groupe déclarait un cessez-le-feu du 29 mars au 12 avril « afin de permettre la préparation humanitaire internationale pour la prévention de Covid-19 ».

Il a déclaré que ce cessez-le-feu de 14 jours répondait à l’appel lancé le 23 mars par le Secrétaire général des Nations unies en faveur d’un cessez-le-feu mondial pour permettre une action mondiale concertée contre la pandémie de coronavirus.

Pour sa part, Samuel Sako, chef d’une faction du gouvernement intérimaire de l’Ambazonie, a déclaré qu’il accepterait un cessez-le-feu contrôlé au niveau international dans le cadre d’un règlement négocié.

« Nous prions la communauté internationale de faire en sorte que le président du Cameroun, Paul Biya, réponde à l’appel du chef de l’ONU, Antonio Gutteres, en acceptant ce processus commun », a déclaré Samuel Ikome Sako.

Des cas suspects de coronavirus ont été détectés dans la région du Sud-ouest. Mais aucun cas confirmé jusqu’ici dans les régions en conflit du Nord-ouest et du Sud-ouest


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé