Société › Education

Cameroun-Coronavirus : Jacques Fame Ndongo trouve « satanique » de ne pas envoyer son enfant à l’école

Jacques Fame Ndongo, le ministre de l'Enseignement supérieur interpelé.

Le ministre de l’Enseignement supérieur fustige l’attitude des parents qui décident de garder leurs enfants à la maison pour cause de pandémie.

Le ministre d’Etat Jacques Fame Ndongo était sur les antennes de la Crtv le dimanche 31 mai, veille de rentrée des classes pour rassurer sur les mesures prises dans l’enseignement supérieur pour garantir la sécurité sanitaire des étudiants.

A ceux qui sont toujours dubitatifs, le ministre fait savoir que « c’est satanique de dire : ‘mon enfant n’ira pas à l’école’ ».

Pour le Pr Jacques Fame Ndongo, personne ne peut prédire quand cette pandémie va se terminer. « Si vous dites que votre enfant n’ira pas à l’école, quand finira cette pandémie ? », questionne-t-il.

« Nous ne le savons pas, répond-t-il. Je n’en sais rien. Je ne suis pas médecin, ni virologue », tente-t-il d’expliquer. Il émet ensuite cette hypothèse : « Cela veut dire que l’enfant peut rester, un, deux, ou trois ans à la maison sans aller à l’école ».

« C’est catastrophique. C’est dramatique », conclut-il.

Ce lundi 1er juin marque la rentrée des classes dans les établissements. Ceci, après un break de plus de deux mois pour cause de crise sanitaire.

Malgré les gages du gouvernement, beaucoup restent sceptiques. Ce d’autant plus que la propagation du virus se poursuit de façon exponentielle. Plus de 1000 contaminations en 5 jours et déjà 197 morts à ce jour.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé