› Politique

Cameroun-Coronavirus : le ministre de la Santé ne veut pas des manifestations du 22 septembre

Manouada Malachie, le ministre de la Santé publique du Cameroun

Manaouda Malachié prétexte des risques de hausse de la contamination dans le cas où des marches sont organisées.

 Au sujet des marches prévues le 22 septembre au Cameroun, le ministre de la Santé publique tient à souligner « le caractère complètement irresponsables de l’initiative de ce parti politique (le MRC) susceptible de relancer à la hausse la courbe des contaminations » au coronavirus.

Dans un communiqué signé ce 18 septembre, le ministre Manaouda Malachié objecte que ces manifestations ne sauraient respecter « la distanciation sociale », la « réduction à cinquante du nombre de personnes autorisées dans tout rassemblement et le port systématique du masque ». « Or les appels à manifester violent très clairement les mesures sanitaires (..) et sont susceptibles de mettre les vies de nos compatriotes en danger en les exposant au virus », tente d’avertir le ministre de la Santé, qui fait fi des autres rassemblements organisés jusque-là et qui n’ont jamais fait l’objet de rappels à l’ordre.

Ainsi, Manaouda Malachie demande aux autorités administratives de ne pas autoriser cette manifestation et de poursuivre ceux qui contreviendraient.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé