› Santé

Cameroun-Coronavirus : l’Ordre national des médecins et le Conseil national des pharmaciens pour une campagne de vaccination de masse

Les premières doses de vaccin contre le coronavirus arrivent au Cameroun le 11 avril.
Ils ont fait valoir leur argument au Premier ministre qui les a reçus ce 6 avril à Yaoundé.

Le professeur Guy Sandjon, président de l’Ordre des médecins du Cameroun et Franck Nana, président du Conseil de l’Ordre des pharmaciens du Cameroun battent campagne pour une vaccination de masse contre le coronavirus. Ils ont été reçus sur ce thème, ce 6 avril, à l’Immeuble étoile par le Chef du gouvernement Joseph Dion Ngute.

Pour le Pr Guy Sandjon, le Cameroun doit adopter une campagne de vaccination de masse. « Nous ne sommes pas un pays à part dans le monde. Tous les pays européens, africains vont à la vaccination », recommande-t-il.  Il ajoute : « c’est vrai il y a des incidents. Il faut que le ratio-bénéfice /risque soit toujours très important. C’est le cas avec la vaccination. On pourra choisir le vaccin qu’on veut. Celui qui ne veut pas de vaccin ne le prendra pas ».

C’est également ce que pense le Dr Frank Nana de chez les pharmaciens. « Nous avons proposé que la vaccination soit un point d’honneur à la réponse à cette deuxième vague. Elle est plus meurtrière, plus insidieuse. Nous devons tous autant que nous sommes participer à cette campagne. Il est important de nous protéger, de protéger nos familles », soutien-t-il.

Le gouvernement a annoncé qu’il attend les 200 000 premières doses de vaccin le 11 avril prochain. Ce lot est du chinois Sinopharm. C’est le Programme élargi de vaccination (Pev) déjà à l’œuvre contre d’autres maladies qui sera chargé de vacciner la population.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé