SociĂ©tĂ© â€ș Education

Cameroun : le cours de morale fait son retour dans les lycées de Douala

Les responsables des enseignements secondaires pour le dĂ©partement du Wouri ont pris cet engagement lors de la rentrĂ©e pĂ©dagogique qui s’est tenue le 6 septembre dernier Ă  Douala.

Les Ă©lĂšves du dĂ©partement du Wouri auront dĂ©sormais droit à dix minutes de rĂ©vision des cours d’éducation Ă  la citoyennetĂ© tous les lundis matin. C’est l’une des rĂ©solutions adoptĂ©es par les responsables des enseignements secondaires de ce dĂ©partement de la rĂ©gion du Littoral, au cours de leur rentrĂ©e pĂ©dagogique qui s’est tenue dans la salle du Gicam Ă  Bonanjo, Douala.

Selon Janvier Yomba, dĂ©lĂ©guĂ© dĂ©partemental des Enseignements secondaires pour le Wouri, il est question d’implĂ©menter des aptitudes de bilinguisme, de multiculturalisme et de vivre ensemble dans l’esprit des apprenants. Pour ce faire, les personnels des Enseignements secondaires ont Ă©galement adoptĂ© des outils pratiques qui vont permettre que les nouvelles orientations soient vĂ©cues par tous les Ă©lĂšves sur le terrain. Il s’agit notamment d’organiser des compĂ©titions pour susciter l’Ă©mulation et l’engouement au sein des Ă©tablissements en matiĂšre d’Ă©thique et de respect des valeurs apprises durant l’annĂ©e, ou encore de renforcer les modules des disciplines comme l’Ă©ducation Ă  la citoyennetĂ©, la morale, l’histoire, la philosophie.


Les enseignants du Wouri tiennent cependant Ă  souligner qu’ils n’envisagent pas changer les programmes qui sont dĂ©finis par le ministĂšre des Enseignements secondaires, mais qu’il s’agit plutĂŽt de reformuler les amĂ©nagements pensĂ©s par les textes et les recommandations ministĂ©rielles, dans le but, par exemple, de permettre aux enfants de se reconnaĂźtre dans certains hĂ©ros et de savoir d’oĂč ils viennent.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut