› Santé

Cameroun – Covid-19 : la crédibilité des tests et vaccins remise en question dans des aéroports

Cameroun : le gouvernement Dion Ngute reçoit sa seconde dose de vaccin anti Covid-19
Le Premier ministre Dion Ngute recevant sa première dose de vaccin contre le coronavirus le 22 avril 2021.

Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, des soupçons de fraude pèsent de plus en plus sur ces passes sanitaires délivrés au Cameroun.

Le dernier à émettre des réserves, c’est bien Patrice Motsepe, le président de la Confédération africaine de football. Après son audience hier avec le président de la République du Cameroun Paul Biya, il déclare : « personne ne sera autorisé à entrer dans le stade sans le test PCR pour Covid-19 parce que nous devons protéger ces spectateurs, et il ajoute, On craint qu’il y ait de faux tests qui circulent, nous nous occupons de ces problèmes ».

Depuis le début du mois de décembre,  Jean-Michel Nitcheu, député du Social Démocratic Front dit avoir reçu de dizaines de plaintes de passagers dans nos aéroports. Des témoignages qui contestent la manière avec laquelle ces dernières sont faites.  « L’étape de prélèvement était bâclée : la tige devant servir au prélèvement n’était pas introduite dans le nez. Et par la suite, bien évidemment, tout le monde était déclaré négatif. »

S’agissant des vaccins anti Covid-19, l’on a appris cette semaine de la spécialiste  en marketing Mireille Fomekong,  en séjour à Dubaï, que le Cameroun est dans la liste noire des sept pays dont les ressortissants sont interdits de séjour en territoire Emiratis. « .  « Il m’a clairement été signifié que les vaccins faits au Cameroun ne sont plus reconnus à Dubaï. Les camerounais pour séjourner à Dubaï, devront avoir habité hors Cameroun 14 jours et être vaccinée en territoire européen », restitue-t-elle. Selon des sources, plusieurs camerounais auraient présenté des carnets de vaccination alors qu’ils n’aurait reçu aucune dose de vaccin.  Ce qui laisse penser que les passes sanitaires empruntent les circuits du marché noir.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé