Société › Société

Cameroun/Covid-19: les contrôles liés au port du masque démarrent à Yaoundé dès le 14 mai (préfet)

Ces contrôles porteront sur l’obligation de port du masque dans les débits de boisson, les lieux de culte, les taxis et motos, selon une décision prise par le préfet du Mfoundi le 12 mai

 

L’obligation de port du masque dans le département du Mfoundi – dont le chef-lieu Yaoundé est la capitale du Cameroun – sera suivie dès le 14 mai, a décidé le préfet dudit département, Jean-Claude Tsila ce mardi.

Dans le texte lu à la radio publique nationale en soirée, le préfet dit avoir constaté que certains habitants, croyant que la Covid-19 est finie, ne respectent plus les mesures barrières préconisées contre la pandémie; à l’instar de la “distanciation sociale” dans les débits de boisson, les taxis, sur les motos et dans les lieux de culte.

Dès jeudi, a-t-il prévenu, les sous-préfets et responsables des forces de l’ordre seront chargés de veiller au respect du port de masque dans les lieux publics. Les débits de boisson et lieux de cultes n’appliquant pas la mesure pourront faire l’objet de fermeture temporaire, tandis que les taxis et motos seront mis en fourrière.

Le gouvernement, qui avait exigé le respect des distances dans les transports publics (chaises vides entre passagers) et interdiction de port de plus de deux personnes sur les motos, a levé cette restriction le 30 avril; au moment où il permettait aussi la réouverture des bars au-delà de 18h. L’exigence a toutefois été faite de continuer à respecter les mesures barrières (port du masque de protection, distanciation sociale) dans ces cadres.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé