› Santé

Cameroun-Covid-19 : Manaouda Malachie commande la chloroquine de Madeleine Tchuente

Le ministre Madeleine Tchuente, lors de la présentation du dispositif de production locale de la chloroquine à la presse (photo d'archives)

Manaouda Malachie demande  à Madeleine Tchuente, sa collègue du ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation, de lancer la production des comprimés de chloroquine sous  la surveillance d’un laboratoire agréé.

Au terme de son exposé lors du Conseil de cabinet du 2 avril dernier tenu par vidéoconférence, puis devant la presse, le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation (Minresi) avait déclaré que ses servies sont capables de produire 6000 comprimés de chloroquine par minute.

Face à la rupture des stocks, le ministre de la Santé publique (Minsanté), a saisi son collègue du Minresi  le 6 avril dernier pour en faire la demande. « Ainsi voudrais-je, au cas où vous aurez des intrants nécessaires disponibles,  vous demander de bien vouloir lancer dès ce jour, sous la surveillance qualité des laboratoires agréés, la production dudit médicament.  Mes services techniques compétents, notamment la Direction de la pharmacie, du laboratoire et des médicaments, se tiennent à disposition pour tout accompagnement », a écrit le Minsanté à Madeleine Tchuente.

Manaouda Malachie commande  la production des médicaments mais ne donne pas le montant financier disponible pour mener  l’opération. Or, lors de la présentation du dispositif de production de la chloroquine, le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation avait indiqué qu’elle n’attend que l’autorisation et les moyens pour mettre son équipe en branle. Utilisant une anecdote tirée du milieu sportif pour traduire son embarras. « Nous sommes prêt à fournir de  la chloroquine. Mais le problème chez nous c’est comme avec l’équipe de football, les Lions indomptables. On ne leur donne pas les primes mais on attend qu’ils gagnent la Coupe du monde. Ce n’est pas possible« , ironisait astucieusement  Madeleine Tchuente.

Le Cameroun fait partie des pays qui ont toujours reconnu l’efficacité de la chloroquine dans le traitement des patients positifs au Covid-19.  Son protocole de traitement est construit autour de ce  médicament.  Officiellement, 60 personnes ont trouvé la guérison dans le pays. Une centaine serait également en bonne voie, selon Manaouda Malachie.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé