› Economie

Cameroun/Covid-19 : le chef de l’Etat justifie la réouverture des bars au-delà de 18h

« L’assouplissement des mesures de restriction visait essentiellement à atténuer l’impact de la pandémie sur l’économie nationale et sur la vie des ménages les plus fragiles », explique le président de la République dans son allocution du 19 mai 2020.

Paul Biya a conscience que l’assouplissement des mesures restrictives, telle que la réouverture des débits de boisson à plus de 18h, est aujourd’hui source de dérapages sur le terrain. En plus d’inviter ses compatriotes à respecter les gestes barrières, il justifie la démarche du gouvernement.

« Sans revenir sur le détail des 19 mesures édictées à la fin du mois dernier, je voudrais en préciser l’esprit. Il s’agissait essentiellement d’atténuer l’impact de la pandémie sur l’économie nationale et sur la vie des ménages les plus fragiles. En tirant les  leçons encourageantes de notre stratégie de riposte contre le COVID-19», explique le chef de l’Etat.

Les mesures, rappelle-t-il, visaient notamment : « à faciliter la vie sociale et les déplacements des individus, à suspendre le versement de certains impôts, taxes et  cotisations, à soutenir les entreprises en difficulté, à relever le niveau des allocations familiales et de  certaines pensions. ».

Il s’étonne que ces mesures aient laissé l’idée que la pandémie du Covid-19 est éradiquée. « Il va de soi que ces assouplissements ne nous dispensent  pas d’observer les « gestes barrières » visant à limiter la  propagation de la pandémie, et en particulier le port du masque  dans l’espace public ainsi que l’interdiction des rassemblements. Je demande donc aux Camerounaises et aux Camerounais  de faire confiance aux pouvoirs publics », a exhorté Paul Biya.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé