› Santé

Cameroun – Covid-19 : risque de péremption du vaccin Astrazeneca

Vaccination du ministre de la Santé, le Dr Manaouda Malachie
Moins de 70 mille personnes ont accepté de recevoir au moins une dose de vaccin. Ce chiffre est très en deçà des objectifs et inquiète au moment des médecins annoncent la péremption imminente du premier stock de vaccins.

A propos du vaccin Astrazeneca, une source au ministère de la Santé publique se veut alarmiste chez notre confrère du site l’urgentise.com. « D’ici le mois de juillet, les premiers lots de Astrazeneca vont périmer. Ils se périment 6 à 8 mois après la fabrication », confie l’agent de l’état qui a requis l’anonymat. Il indique que ce vaccin est encore valide pour trois mois, donc jusqu’au mois de septembre.

Deux mois après le lancement officiel de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19, moins de 70 mille personnes ont accepté de recevoir au moins une dose de vaccin. Ce qui représente moins de 8 % de l’objectif fixé, car le Programme élargi de vaccination s’est donné pour cap 812 000 vaccinés pour cette première phase qui s’achève le 31 juillet prochain.

La situation inquiète l’OMS dont l’objectif pour le Cameroun est de voir le pays vacciner 10% de sa population à la fin du mois de septembre et 30% à la fin de l’année. Invité de l’émission « Actualité-Hebdo » dimanche dernier, le représentant résidant de l’Organisation mondiale de la Santé.

Le Dr Phanuel Habimana appelle la communauté nationale, les communicateurs, et acteurs dont l’expertise est avérée, d’analyser cette situation et de proposer des solutions ».




L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé