› Eco et Business

Cameroun/Covid-19 : une société chinoise veut importer des masques, des gels et thermoflashs

Le directeur général de la société Tiankang était chez le ministre des Transports le 11 mai dernier pour solliciter une autorisation d’importation de grandes quantités de masques, gels hydro-alcooliques et thermoflashs.

Le ministre des Transports Jean Ernest Ngalle Bibehe a reçu le 11 mai dernier Qu Anwu,  le directeur général de la société Tiankang. L’entreprise chinoise sollicite une autorisation spéciale pour importer de la Chine, par vol cargo, des masques médicaux, gels hydro-alcooliques et thermoflashs destinés à la vente.

Le ministère des Transports n’a pas communiqué sur la réponse donnée à la société Tiankang. Mais déjà,  l’on peut présager qu’en cas d’autorisation à importer ces produits, l’offre en masques médicaux, gels hydro-alcooliques et thermoflashs sera plus abondante.

Cela va booster la concurrence sur le marché local. Quand on sait que des entreprises comme la Cicam, Sitracel, et d’autres organisations privées sont engagées sur ces différents segments. En ce qui concerne spécifiquement les masques par exemple, le Cameroun compte plus de 2 500 000 unités de production informelles sur l’ensemble du territoire national, selon l’Institut national de la statistique.

Une étude récente  de la fondation camerounaise dénommée ¨Nkafu Policy Institute¨  intitulée « Le secteur informel camerounais à l’épreuve du coronavirus »,  révèle qu’au plan national « la fabrication et la commercialisation de masques de protection vendus à 500 FCFA l’unité offrent un marché d’au moins 13 milliards FCFA aux UPI [unités de production informelles] dans le domaine de la confection ».


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé