› Santé

Cameroun/Covid-19 : vers l’implication des cliniques privées dans le système de prise en charge

Visite d'évaluation du Minsanté au Centre de Prise en Charge Covid, au lieu dit ancien Orca (photo d'archives

Le ministre de la Santé publique vient de soumettre au Premier ministre, sur proposition du président de l’Ordre national des médecins, la possibilité d’autoriser  5 cliniques à Douala et 2 à Yaoundé, de traiter le COVID.

Les hôpitaux publics sont débordés par le nombre de patients atteints de Covid-19. Pour faire face à la carence en lits disponibles, le ministère de la Santé publique (Minsanté) en visage de s’appuyer sur les cliniques privées.

Sous proposition de l’Ordre nationale des médecins du Cameroun, le Minsanté a saisi sa hiérarchie par correspondance  pour obtenir une autorisation. Manaouda Malachie s’en réfère  au Premier ministre sur la possibilité de permettre à  5 cliniques à Douala et 2 à Yaoundé, de traiter le Covid-19.

Ceci bien que certains médecins désapprouvent cette option. L’un d’eux interrogé par le site lurgentiste.com pense qu’ « Il faut plutôt décentraliser cette riposte vers les districts de santé ». ce professionnel de la santé redoute un conflit d’intérêt entre les cliniques privées dont les promoteurs travaillent tout aussi dans le public.

Au 2 juin dernier, le Cameroun comptait 6585 cas confirmés de Covid-19, 200 morts et 3676 guérisons.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé