› Santé

Cameroun/ Covid-19 : voici les consignes du Minsanté en matière d’inhumation des victimes

Un mort de Covid-19 prêt à être inhumé (Photo d'archives)

Suite aux nombreux dérapages constatés dans les hôpitaux et les familles, le ministre de la Santé publique a reprécisé le 16 juin dernier les modalités de prise en charge et d’inhumation des corps des victimes du Covid-19.

Les dénonciations de marchandage autour des corps des personnes décédées de Covid-19 deviennent récurrentes. Le Ministre de la Santė publique  qui en a eu écho est monte au créneau pour stopper la saignée des pratiques peu orthodoxes.

Le Dr Manaouda Malachie invite les responsables des formations sanitaires ainsi que les services dédiés à la prise en charge post mortem des victimes du Covid-19, à l’observance et à l’application stricte des résolutions du Conseil scientifique.

Le ministre leur demande de veiller à ce que les corps Covid-19 soient inhumés dans un délai n’excédant pas 48 heures. Il arrête que l’inhumation doit s’effectuer dans la ville de survenance du décès, au domicile familiale s’il y est situé, ou dans un cimetière public. Dans le cas contraire le transfert de la dépouille en dehors de la ville est interdit.

Le Minsanté instruit que la manipulation et l’inhumation du corps, soient opérés par des personnels technique, formés et protégés conformément aux procédures standards en la matière.  Le corps doit être ensuite placé dans un cercueil hermétique, zingué et fermé avec ou sans vitre encastrée, permettant à la famille de voir le visage du défunt.

Les familles préalablement et dûment informées de la cause du décès sont autorisées à voir le corps sans contact physique, avant toute mise en bière et à assister en nombre restreint á l’inhumation, dans le respect des précautions standards.

Le gouvernement n’exclut pas que les corps soient enterrés dans le respect de la dignité humaine et de leurs tradition culturelles et religieuses. Cela en présence des services de la mairie et de l’hôpital du lieu de décès.

Le Dr Manaouda Malachie prescrit enfin que l’environnement et les surfaces sur lesquelles le corps est exposé soient désinfectés conformément aux procédures en la matière.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé