Politique › Sécurité

Cameroun-crise anglophone : le leader séparatiste Field Marshall tué, le corps présenté au public

Le corps de Field Marshall aurait été exposé à Kumba
Le corps de Field Marshall aurait été exposé à Kumba

Le corps sans vie du commandant de la milice séparatiste « Red dragons » aurait été présenté au public à Kumba ce 15 juillet 2022.

La nouvelle de la mort du leader du groupe séparatiste « Red Dragons » s’est emparée de l’environnement médiatique et des réseaux sociaux depuis deux jours. Mais aucune source officielle n’est intervenue à ce sujet. De part et d’autre des parties qui s’affrontent dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, personne n’a pris la parole pour confirmer ou infirmer la nouvelle. Rien n’était sûr jusqu’à ce jour. Surtout que c’est au moins pour la quatrième fois que ce déserteur de l’armée est annoncé mort en vain.

Or ce vendredi 15 juillet 2022, plusieurs sources médiatiques publient les images d’un corps attribué à Field Marshall. A en croire les confrères, ce dernier est exposé à un carrefour dans la ville de Kumba, chef-lieu du département de la Meme, région du Sud-Ouest. Sur les images qui circulent, le corps d’un combattant apparaît. Il est entouré par une foule dans laquelle il est possible de distinguer des personnes arborant la tenue militaire. Plusieurs spectateurs, smartphone à la main, essaye de capturer une image de la dépouille.

C’est depuis deux jours que l’annonce de la mort de cet ancien soldat a été faite. Sur les images qui circulent, le corps de l’homme est couvert de gris-gris. Il est entouré de récepteurs radio utilisés dans la communication militaire.

Field Marshall qui déserte le Bataillon d’intervention rapide et rejoint les milices séparatistes en 2017 était réputé être l’un des plus dangereux leaders séparatistes dirigeant les opérations des séparatistes dans le Lebialem où il était Roi. Des sources concordantes, il a bâti sa réputation et sa fortune sur le sang des militaires et des civils.

Sa mort serait consécutive à une opération de l’armée régulière conduite cette semaine dans le département du Lebialem, région du Sud-Ouest. Mais là aussi, aucune source sécuritaire n’a fait une communication à propos. Ainsi, de son vrai nom Oliver Lekeaka, Field Marshall serait mort selon la nouvelle qui se répand, mais personne, (ni l’armée régulière ni les séparatistes) n’a encore confirmé son décès.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé