Société › Société

Cameroun : début des travaux de construction du nouveau siège de l’AN

(c) Droits réservés

Le président de l’Assemblée  nationale a procédé ce jeudi au lancement des travaux de construction du nouveau siège de ladite institution à Ngoa-ekelle, à Yaoundé.

L’ouvrage baptisé  « Fille aînée du septennat des grandes opportunités », d’un coût global de 54,5 milliards de Francs CFA, est un don sans contrepartie de la Chine. Il devrait couvrir neuf hectares de terre au terme des travaux de construction dont la surface jusqu’ici occupée par le groupe d’escadron mobile n°1 de la Gendarmerie.

Le nouveau siège de l’Assemblée nationale comportera un hémicycle de 400 places, une caserne de pompiers et une station d’épuration des eaux.

Le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril, a profité de la du cadre qu’offre ce jour la pose de la première pierre pour saluer la relation qui lie le Cameroun et la Chine. Ce pays partenaire va, en plus du financement, apporter son expertise pour la réalisation de l’édifice.

Le chantier entrepris laisse souffler un vent nouveau sur l’institution qui porte encore les stigmates de l’incendie qui ravagé une partie de l’Assemblée nationale dans la nuit du 16 au 17 novembre 2018, causant d’importants dégâts matériels mais pas de victimes.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé