CultureCulture › Arts visuels

Cameroun: Début du festival les moments contes-patrimoine

Pour cette édition les organisateurs du FESMOC ont prévu de nombreuses innovations

Les femmes à l’honneur
C’est lundi qu’a débuté à Sa’a, localité située à 70 kilomètres au nord ouest de Yaoundé, la dixième édition du Festival des Moments Conte – Patrimoine (FESMOC). Un ensemble d’activités sont prévues et s’articuleront autour du thème «Contes et Paroles de femmes». Selon les organisateurs, l’objectif global visé dans cette édition est celui de mettre en place des stratégies et recommandations pertinentes qui devront permettre d’équilibrer les rapports entre les sexes, de repenser les attitudes culturelles et les systèmes juridiques. C’est pourquoi à leur yeux il apparaît important que soit mis en place d’un projet de société réhabilitant les femmes de Sa’a en les reconnaissant comme pilier non seulement de l’économie de ce village mais aussi comme un véritable réservoir de la richesse culturelle pour les chefs de famille qui ici font de nombreux enfants. Et c’est grâce aux histoires racontées et aux nombreuses berceuses qu’elles réussissent à endormir leurs enfants.

Un véritable projet d’échange culturel
Au cours de cette édition il sera question de mettre en valeur l’action des femmes dans le développement des langues, des coutumes et des traditions locales dans son ensemble, et ce dans le but de contribuer à notre niveau à la lutte contre les inégalités hommes-femmes fondées sur les mentalités traditionnelles ayant du mal à partir. Le but étant de donner aux femmes un véritable chapitre d’accès à la culture. Les échanges entre conteurs locaux et étrangers menés à l’issue de ce projet seront soutenus dans le but de renforcer les échanges culturels et de faire connaître à grande échelle l’histoire culturelle du Cameroun.

De nombreuses activités au programme
Au programme des activités, il y aura des rencontres professionnelles qui seront une occasion pour les différents acteurs de faire une évaluation du réseau sur le conte installé lors de l’édition 2006. Ce réseau devait permettre d’assurer un pont entre les conteurs du Nord, les conteurs de la diaspora et ceux du Sud. Ces rencontres seront aussi des espaces d’entretien avec des directeurs de festivals de conte invités. Ces personnalités présenteront leur organisme et leur structure et travailleront sur la mise en place d’une meilleure synergie de diffusion des spectacles de conte. Il y aura aussi des expositions d’ouvrage et dédicaces, des tables rondes, des interventions contées, des stages et des formations.

Quelques innovations
Une des innovations de cette édition sera l’expérimentation d’une bibliothèque mobile. En partenariat avec le Centre Culturel François Villon de Yaoundé, le Festmoc-Patrimoine expérimentera le projet de la Bibliothèque mobile. Il consistera à sortir les ouvrages de la bibliothèque et aller à la rencontre des lecteurs à divers lieux. Cette opération se fera dans les écoles, la mairie de Sa’a, l’orphelinat de la maison de soleil de Nkolmebanga et certains autres espaces de la ville de Sa’a. Aussi prévues, des séances de projection vidéo. On pourra ainsi avoir des documentaires vidéo sur le travail des femmes artistes, des extraits d’interventions de conteuses lors des 9 dernières éditions précédentes du FESTMOC et enfin un quotidien du festival qui sera diffusé tous les soirs. La cérémonie officielle de lancement se déroulera ce mercredi 11 novembre à Sa’a.

Image d’illustration
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut