› Société

Cameroun : décès de 24 personnes à Yaoundé, le gouvernement prescrit des mesures d’urgence

Joseph Dion Ngute, Premier ministre camerounais. journalducameroun
Joseph Dion Ngute, Premier ministre camerounais.

Le Premier ministre Joseph Dion Ngute a présidé une réunion interministérielle mercredi 26 janvier 2022 à l’Immeuble Etoile. A l’issue de cette rencontre, le gouvernement a arrêté des mesures d’urgence à mettre en œuvre suite aux drames d’Olembé et de Bastos.

 

Entre dimanche 23 et lundi 24 janvier 2022, 24 personnes sont mortes et 46 autres ont reçu des blessures à Yaoundé suite à deux drames. Le premier survient dimanche 23 janvier au quartier Bastos. La boite de nuit dénommé Livs Night-Club prend feu, 16 personnes perdent la vie et huit sont blessées.

Le lendemain, une bousculade se produit aux portes du stade Olembe. Des sources gouvernementales, huit personnes perdent la vie et 38 autres s’en tirent avec des blessures. Après cet incident, le président de la Confédération africaine de football (Caf) Patrice Motsepe a ordonné la fermeture du stade Olembé à titre conservatoire.

Suite à ces deux scènes d’horreur, le gouvernement a tenu mercredi 26 janvier 2022 une réunion sous la présidence de son chef Joseph Dion Ngute. Au sortir de cette réunion interministérielle, des mesures d’urgence ont été arrêtées dans le but d’éviter la multiplication de ces cas d’incident. Dans l’ordre des recommandations, figurent le respect des normes et la décongestion de la circulation dans la ville. Elles vont s’appliquer au cas par cas.

D’abord, pour ce qui est du cas du drame de Bastos, le Premier ministre prescrit le respect rigoureux des normes aux établissements de loisirs. Le gouvernement appelle aussi l’ensemble des administrations compétentes à jouer leur rôle. « En ce qui concerne par exemple la boite de nuit Yao Bar, il est question que les différentes administrations compétentes s’assurent que tous ces lieux de loisirs dans nos capitales dans nos villes puissent être conformes aux normes », précise le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi.

Ensuite, quant à l’incident survenu à l’entrée du stade  Olembe, le problème de la circulation et d’accès au stade a retenu l’attention du gouvernement. Pour résoudre l’équation, Joseph Dion Ngute a donné des instructions pour que la solution soit trouvée au plus vite.

«Il s’agit en fait de revenir sur les dispositions qui avaient été prises dès le départ, puisque les premiers matchs qui se sont joués au stade Olembé n’ont pas connu ce genre de situation. On a pu y accéder, c’était mieux organisé, il n’y a pas eu d’incident majeur. L’exploitation (Ndlr) des voies de contournement qui existent et qui peuvent permettre qu’il y ait une décongestion de la circulation », ajoute le Porte-parole du gouvernement.

Enfin, le gouvernement ordonne la mise en place immédiate d’une mission d’enquête. Elle va, sous l’égide du gouverneur de la région du Centre Naseri Paul Bea, approfondir les investigations à propos des circonstances liées aux deux incidents et des mesures à prendre.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé