Société › Société

Cameroun: Défilé des femmes enceintes le 12 novembre 2009 à Yaoundé

C’est dans le cadre de l’évènement baptisé « Top model future maman »

C’est dans un restaurant du quartier Bali à Douala ce lundi, 02 novembre 2009, que l’agence Médina qui organise la première édition de l’évènement baptisé « top model future maman », a choisi de faire le point des préparatifs à moins de deux semaines du grand jour. Au cours de la conférence de presse courue par les hommes et femmes des médias, la promotrice Mercielle Medi Nlebe a dévoilé les motivations qui ont conduit à la mise sur pied de cette manifestation.

J’ai constaté qu’au Cameroun, le mannequin a des difficultés à poursuivre sa carrière une fois qu’elle est enceinte, car, aucun styliste ne veut plus la recruter. De même, j’ai remarqué qu’en Afrique de façon générale, la femme est toujours tenue à l’écart(…) « Top model future maman » est donc né de la volonté de magnifier la beauté de la femme, de faire comprendre qu’elle peut être belle, mère, femme au foyer et mener à bien sa carrière de mannequin.
Mercielle Medi Nlebe, promotrice de « Top model future maman »

Pour cette ancienne mannequin, l’évènement s’explique en outre, par le souci de rappeler le rôle et les responsabilités des hommes managers artistiques et responsables des agences de mannequins, qu’au lieu de mettre à la porte un mannequin enceinte sans hésiter, il faut plutôt la mettre en valeur « pendant qu’elle porte la vie, puisque le sommet de la féminité se trouve dans l’état de grossesse ». Ainsi, le 12 novembre 2009 à Yaoundé, jour de l’évènement, les femmes enceintes pour la toute première fois au Cameroun, vont défiler sur un magnifique podium, et dans des tenues entièrement confectionnées par la styliste modéliste Mercielle Medi Nlebe.


Journalducameroun.com)/n

13 femmes enceintes retenues pour le défilé
Elles sont au total 13 femmes enceintes qui ont été retenues pour la prestigieuse soirée du 12 novembre, sur les 25 candidates qui se sont présentées au casting le 09 octobre 2009 dans un hôtel à Yaoundé. Coachées par le stylistes Dio Ali, les sélectionnées ont été retenues suivant des critères bien définies. En effet, il fallait être âgées de 19 à 30 ans, porter une grossesse de 4 à 7 mois, donc visible, et avoir un profil de mannequin. Afin de permettre aux futures mamans de défiler en respectant autant que possible la démarche artistique pour celles qui ne sont pas mannequins, elles sont entraînées une fois par semaine dans la capitale, et bénéficie d’un suivi médical sur place.

La soirée du 12 novembre en question
Elle va s’articuler sur quatre grands axes. Tout d’abord, une présentation, suivra le premier défilé en tenue traditionnelle. Le troisième passage sera un défilé en tenue de ville, et enfin, le quatrième et dernier passage, un défilé en tenue de soirée. Pour agrémenter la soirée, les musiciens Petit Pays, Narc6 Prize, Tonton Ebogo et l’humoriste Valérie Ndongo, seront présents. Par ailleurs, toutes les femmes enceintes qui prendront part au défilé, vont repartir avec des lots, dont le comité d’organisation se refuse pour le moment à révéler la nature.

Le futur
Pour les prochaines éditions, l’agence Médina entend permettre à plus de femmes enceintes de toutes les régions du pays de participer, car « il est temps d’aplanir les superstitions qui entourent la grossesse en Afrique, je ne crois pas à ces choses là », dit Medi Nlebe Mercielle. Par ailleurs, elle va lancer très prochainement, sa propre marque de vêtement baptisé « Legend », dont la première ligne sera appelée, « Code Kmer ». Ce sera une ligne soft et va se décliner en t-shirt, jeans et tennis.

Medi Nlebe Mercielle, promotrice de « Top model future maman »
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut