Politique › Diplomatie

Cameroun : démystifier le métier de diplomate

Le Conseil Rayon International

C’est ce qui a motivé le Conseil Rayon International à se réunir le 15 juin dernier à Yaoundé pour présenter les rouages de la diplomatie moderne au public invité. La diplomatie ne doit plus seulement se limiter aux Etats, mais s’étendre jusqu’aux multinationales.

Il est important que la diplomatie s’ouvre aux différentes couches de la société. Chaque acteur doit être partie prenante lorsqu’il s’agit de la diplomatie. C’est en tout cas de le message de Marianne Tchameni Tita. Elle l’a fait savoir mercredi dernier, 15 juin 2022 durant un café sous le thème, ‘la diplomatie moderne et les métiers du secteur international.’ Quatre heures d’échanges qui ont permis de comprendre que le diplomate, aujourd’hui, n’est plus seulement attendu dans le socle des nations. Mais même au sein de sa nation par exemple avec des crises internes, ou dans le cadre des activités d’entreprises, il doit se revêtir de sa posture de négociateur.
Ceci, selon Marianne Tchameni, diplomate et représentante du Conseil Rayon International, implique que la diplomatie ne doit plus être abordée  comme par le passé, « nous ne pouvons plus scléroser cette profession ou encore, la réserver à un groupe particulier de personnes. Le monde a changé et nous avons énormément d’opportunités. » Il s’agit donc, renseigne-t-elle, de se tourner vers ce qu’elle décrit comme la diplomatie moderne.
Cette nouvelle approche, selon l’ancienne étudiante de l’Institut des relations international du Cameroun, Iric, qu’est la diplomatie moderne n’est pas si différente de celle du diplomat classique, « il est question d’insister sur la sobriété, la discrétion, les notions de multiculturalisme, le sens de la responsabilité et surtout incarner les valeurs de l’entité ou l’Etat qu’il représente à toutes les échelles. Le diplomate doit comprendre que dans toutes situations où il se trouve, il est un diplomate et doit savoir s’ouvrir à d’autres acteurs » explique Marianne Tchameni Tita.
C’est dans ce sillage que le Conseil Rayon International veut encourager les jeunes à saisir les opportunités qu’offre la diplomatie. Des opportunités qui s’expriment dans différents aspects de la société. Pour les spécialistes, nous sommes rendus à une ère fortement influencée par la mondialisation. Face à cela, il devient nécessaire pour les diplomates d’acquérir d’autres compétences ou de faire recours à d’autres acteurs de divers secteurs d’activités pour faire d’eux également des diplomates. C’est l’exemple de la France qui a été mis en avant où n’importe quel administrateur civil par exemple peut aujourd’hui jouir de la fonction de diplomate eu égard de sa spécialité afin d’avoir une approche plus efficace.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé