› Politique

Cameroun : les députés SDF boycottent l’ouverture de la session parlementaire

La façade de l'Assemblée nationale du Cameroun. ©Droits réservés

Ils s’insurgent contre « l’inertie » du gouvernement dans la résolution de la crise anglophone.

La session parlementaire s’est ouverte ce mardi 14 novembre 2017  en l’absence des 18 députés du Social democratic front(SDF), principal parti d’opposition au Cameroun. Leur absence a été constatée avant l’ouverture de cette session consacrée à l’examen du budget de l’Etat pour l’année 2018.

Le groupe parlementaire annonce une confĂ©rence de presse dans les prochaines heures, sans doute pour expliquer les raisons de ce boycott. ContactĂ© par Journalducameroun.com, Jean-Michel Nintcheu, dĂ©putĂ© SDF du Wouri a avancĂ© quelques Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse. « Le Cameroun est en crise, [en rĂ©fĂ©rence Ă  la crise anglophone, Ndlr] et le SDF est prĂ©occupĂ© par tout ce qui se passe. Donc, notre rĂ©action c’est par rapport Ă  l’inertie du gouvernement face au problème anglophone », dĂ©clare l’homme politique.


De son côté, lors de la cérémonie d’ouverture de la session budgétaire de ce mois, Cavaye Yeguie Djibril, le président de l’Assemblée nationale, n’aurait pas mentionné du mouvement de ses collègues de l’opposition.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut