Société › Société

Cameroun: Des cas de péripneumonie contagieuse bovine dépistés dans le cheptel bovin de l’Adamaoua

Le gouvernement et les éleveurs sont appelés à agir en synergie pour juguler cette menace

Alors que tout le monde croyait que la péripneumonie contagieuse des bovins était complètement éradiquée, voici que cette maladie vient de refaire surface dans l’Adamaoua, considérée à juste titre comme le plus grand cheptel de bovins au Cameroun. De source digne de foi, la maladie a été dépistée depuis quelques semaines dans certaines localités de la région et a déjà eu à faire des victimes dans le cheptel bovin. Maladie contagieuse très grave, la péripneumonie contagieuse des bovins est tristement réputée pour les dégâts dévastateurs qu’elle peut causer chez les bovins en un laps de temps si rien n’est fait.

Cette maladie attaque particulièrement les poumons et ne laisse que quelques jours de vie à l’animal. La rapidité d’action de cette maladie sur le bétail fait appel également à une réaction proportionnelle de l’homme sur la maladie. Ce qui permettra sans doute de protéger la santé des consommateurs.
D’où ce communiqué du délégué régional du ministère de l’élevage, des pêches et des industries animales (MINEPIA) pour l’Adamaoua en date du 27 septembre 2010 invitant tous les éleveurs de la région à présenter la totalité de leurs animaux dans des parcs habituels de vaccination afin de recevoir la dose qui va protéger chaque animal contre cette maladie mortelle. Et le Dr. Iyawa David de souligner avec accent la possibilité de ré infestation de tous les troupeaux au cas où un seul animal venait à ne pas être vacciné. Une prompte réaction des éleveurs permettrait non seulement de maintenir l’effectif actuel du cheptel. Un effectif dont la maîtrise reste jusque là un véritable serpent de mer à cause de la porosité des frontières camerounaises, notamment la libre entrée et sortie des éleveurs dans des pays voisins tels que le Nigéria et la République centrafricaine.

A la délégation régionale de l’élevage, des pêches et des industries animales de l’Adamaoua, on dit avoir pris toutes les dispositions nécessaires, tant sur le plan matériel qu’humain pour une couverture totale du cheptel bovin pour lutter efficacement contre la péripneumonie contagieuse bovine. Vivement que les éleveurs réagissent promptement en conduisant tous leurs animaux dans les endroits indiqués pour la vaccination.

Le cheptel bovin de l’adamaoua, le plus grand du pays
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé