International › APA

Cameroun : des chocolatiers et confiseurs de France pour la transformation locale du cacao

©Droits réservés

Une dĂ©lĂ©gation de la ConfĂ©dĂ©ration des chocolatiers et confiseurs de France se trouve actuellement en mission de prospection au Cameroun, en vue de nĂ©gocier avec les autoritĂ©s de ce pays des possibilitĂ©s de mise en place d’unitĂ©s locales de transformation du cacao, a appris APA de source officielle.Leur sĂ©jour prĂ©voit des sĂ©ances de travail avec les autoritĂ©s et autres acteurs du secteur, mais aussi des descentes dans des bassins de production.

Reçu mardi par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le prĂ©sident de ladite ConfĂ©dĂ©ration, Daniel Mercier, a dit les bonnes dispositions de son organisme Ă  accompagner le Cameroun dans sa quĂŞte de valeur ajoutĂ©e de sa fève, mais Ă©galement d’une  stratĂ©gie Ă  mĂŞme de contrebalancer avec les fluctuations de prix sur le marchĂ© international.

Le membre du gouvernement, pour sa part, a indiquĂ© que gouvernement disposait dĂ©sormais d’une politique consistant Ă  transformer localement 40% de la production du cacao, d’amĂ©liorer sensiblement la qualitĂ© Ă  l’exportation.


Le marchĂ© mondial de ce produit de rente, explique le Conseil interprofessionel du cacao et du cafĂ© (CICC), est aujourd’hui plombĂ© par l’abondance de la matière première Ă  l’international, face Ă  une industrie disposant d’une bonne couverture en termes de stocks et une consommation dont l’Ă©volution reste faible.

Le Cameroun rappelle-t-on, ambitionne de produire 600.000 tonnes de cacao Ă  l’horizon 2020, contre quelque 250.000 tonnes aujourd’hui dont environ 32.128 tonnes sont transformĂ©es localement.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut