› Société

Cameroun : des épouses du feu Fotso Victor dénoncent la confiscation de ses obsèques

Fotso Victor, le patriarche décédé le 20 mars 2020

Elles n’approuvent pas la date retenue pour les funérailles du  milliardaire homme d’affaires décédé le 20 mars dernier. Dans une correspondance adressée au gouverneur de la région de l’Ouest, les épouses en colère accusent  le préfet du Nkoung-Khi de jouer un rôle trouble.

La date du 20 juin communiquée pour la tenue des obsèques est contestée par certaines épouses du milliardaire Fosto Victor. « Les enfants d’une ou deux femmes fussent-ils les plus riches et puissants ne peuvent non plus imposer ce qu’il faut faire. Personne sans avoir reçu l’aval d’au moins la moitié de la famille ne peut prétendre organiser les obsèques » écrivent-elles au gouverneur de la région de l’Ouest Augustine Awa Fonka.

En plus d’accuser certains enfants de l’ancien maire de Bandjoun, ces épouses en colère pointent un doigt sur le préfet du Nkoung-Khi. Donnacien Um est présenté comme complice de la discorde. « Nous épouses  Fotso tenons à réaffirmer que la date du 20 juin 2020 n’a pas été  retenue  de manière consensuelle par la famille. Et qu’un clan ultra minoritaire est en train de s’approprier ces obsèques pour les organiser au rabais. En mettant à sa solde la plus part des autorités administratives du Nkoung-Khi en tête desquelles le préfet. », dénoncent-elles.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé