› Politique

Cameroun : des femmes marchent à Yaoundé pour demander la libération de Maurice Kamto

Demi-vêtues pour certaines, elles ont battu le pavé au quartier Santa Barbara, non loin de la résidence du leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).

Une vingtaine de femmes ont scandé des « Kamto notre président (…) ! Kamto, libérez ! » cette mi-journée au quartier Santa Barbara. Ceci, dans les environs de la résidence de Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) bête noire du régime de Yaoundé.

Suivies de près des éléments de la police, ces femmes ont marché sur quelques mètres avant d’être définitivement arrêtées par la police. Certaines d’entre elles étaient à moitié vêtues, laissant voir leur intimité en signe de protestation. Elles sont venues protester pour demander la levée du siège autour de la maison de leur leader.

Conduites par Awassum Mispa, présidente des femmes du Mrc, elles ont été interpelées par la police et embarquées au commissariat Central N1 (9) et au Commissariat de Nkolndongo (11), selon certaines sources.

Cela fait deux mois que le Maurice Kamto est en résidence surveillée à Yaoundé, depuis qu’il a appelé à marcher pour exiger le départ de Paul Biya du pouvoir.  Organisées le 22 septembre dernier, ces marches ont peu mobilisé. Une centaine de « marcheurs » ont été  par la suite et inculpés pour « insurrection », notamment par le tribunal militaire.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé