Société › Société

Cameroun: Des investisseurs coréens s’intéressent au Cameroun

Ils arrivent au Cameroun le 3 mai 2009 pour une prospection dans le secteur minier

Le Cameroun est un pays qui regorge de nombreuses ressources naturelles. Le pays de Paul Biya a ainsi un sous sol aux richesses multiples. Ces richesses sont aussi visibles au niveau de l’hydraulique et dans le domaine énergétique. C’est la raison pour laquelle le marché camerounais attire aujourd’hui des nombreux investisseurs, dont les hommes d’affaires de la Corée du sud. Le 23 avril 2009, le Ministre de l’industrie des mines et du développement technologique Badel Ndanga Ndinga, a reçu en audience à son cabinet l’ambassadeur de Corée- du sud au Cameroun son excellence Hosung Lee. Le représentant de la Corée du Sud au Cameroun, et le ministre camerounais ont donc eu un entretien franc et porteur d’espoir pour les deux parties. Aussi, il ressort que la Corée du Sud est très intéressée par les secteurs des mines et de l’énergie du Cameroun. C’est dans cette optique que le 03 mai prochain une délégation de près de douze opérateurs économiques sud -coréens, compte arriver au Cameroun pour une prospection. Il s’agira pour ces hommes d’affaires de mesurer plus encore l’ampleur du riche patrimoine camerounais dans les domaines des mines et de l’énergie. Il faut dire qu’une série de manifestations est prévue à cet effet à Yaoundé. Il est d’ailleurs prévu le 4 mai 2009 à Yaoundé, un forum d’affaires qui n’est pas le premier dans ce domaine. A l’Est Cameroun notamment dans la zone de Betaré- oya, l’entreprise C and K Mining est en activité. L’expérience de cette structure dans le domaine de la petite mine n’est d’ailleurs plus à démonter.

La région de l’Est devra connaitre un développement après la mise en fonctionnement du barrage de Lom-Pangar. Aussi faudra t-il sauver le minimum d’or qu’on y retrouve. Le Ministre Camerounais de l’industrie, des mines et du développement technologique a toujours le même cadre, visité Colomine où une autre entreprise coréen, la Kocam Mining est en chantier. Celle ci fait également montre de professionnalisme et d’expérience en matière de mécanisation dans la petite mine. Dans cette région comme à Garoua Boulai et Betaré-Oya, il est question de favoriser le transfert des technologies en améliorant le cadre de vie des artisans miniers à travers divers investissements sociaux, la mutualisation des activités. Paul Ntep Gweth, le coordonnateur du cadre d’appui et de promotion de l’artisanat minier estime qu’outre les activités d’exploitation de minerais, la Corée du Sud est également impliquée dans d’autres activités les unes aussi importantes que les autres. L’intérêt que porte la Corée du Sud pour le Cameroun, intervient aussi quelques semaines après la convention signée entre les investisseurs chinois et le Cameroun représenté par le ministre Badel Ndanga Ndinga en charge de l’industrie, des mines et du développement technologique. Des actes qui ne peuvent qu’être bénéfiques pour le développement du pays de Paul Biya.


www.journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé