› Economie

Cameroun : des licenciements en vue au Matgenie

Alors que les employés du Parc national de matériel de Génie civil réclament plusieurs mois de salaires impayés, le ministre de Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi annonce une campagne d’assainissement.

La grève des réclamations pourrait avoir un effet bommerang au Matgenie. En effet, le ministère des Travaux publics a initié cette campagne dans le but de « d’assainir les ressources humaines ».

Cette opération lancée le 13 juillet 2022 par Emmanuel Nganou Djoumessi fait suite aux réclamations formulées par les employés de cette société. Elle se déroulera du 13 au 21 juillet 2022, sous la responsabilité d’un comité interministériel ad hoc, présidé par l’inspecteur général des questions techniques.

Le personnel est ainsi invité à se faire recenser, à l’aide des éléments tels que la carte nationale d’identité ; les pièces d’état civil ; le contrat de travail ; le diplôme ayant favorisé son recrutement, le bulletin et les actes de nomination ou d’affectation entre autres pour les personnels en activité.

« Cette opération aboutira, à la maîtrise de la masse des ressources humaines et la viabilisation de l’outil de production. Ce qui devrait remettre le Matgenie sur le sentier de la rentabilité, gage d’un paiement régulier des droits dus aux personnels », indique Emmanuel Nganou. Cette déclaration laisse entrevoir des licenciements ou des mutations ou sein de l’entreprise

Selon le ministre des travaux publics, d’autres mesures ont été prises, notamment, le payement d’une subvention d’exploitation à hauteur de 659 Millions F CFA environ ; l’assainissement de l’outil de production ; l’examen de la charpente organisationnelle de l’entreprise et un plan de redressement demandé à la Direction Générale.

Au terme des concertations présidées par le Ministre des Travaux Publics les 7 et 8 juillet 2022, il convient de relever que les problèmes actuels du Matgenie concernent « l’absence de rentabilité économique et financière de cette entreprise, marquée par la récurrence des bilans annuels d’activités négatifs avec pour corollaire, l’accumulation des dettes salariales, sociales, fiscales, fournisseurs, etc. et la gestion inefficiente des outils de production ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé