› Eco et Business

Cameroun: des radios et télévisions de Yaoundé dans l’illégalité

Le Minpostel a récemment présenté une liste de chaines de radios et de télévision qui occupent la station radiophonique de Yaoundé sans licence d’exploitation des réseaux de communication

La récréation est terminée! Le ministre des Postes et Télécommunication (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, a répertorié des chaines de radio et de télévision qui occupent illégalement la station radiophonique de Mbankolo à Yaoundé. Au nombre, la Cameroon radio and television (Crtv).

Selon la Minpostel les chaines de radio et de télévision concernées ne possèdent pas de licence d’exploitation des réseaux de communication électroniques, d’accord d’assignation de fréquence et de certificat d’homologation de leurs équipements.

Au cours d’une visite effectuée mardi, 16 février 2016, Minette Libom Li Likeng a constaté que le site de Mbankolo est occupé par des pylônes installés de façon « anarchique ». De nombreuses administrations publiques possèdent et privées possèdent des équipements sur ledit site pour leurs communications. Il s’agit à titre illustratif du ministère de la Défense, de la délégation générale de la sureté nationale, etc. Face à cette situation, le Minpostel a décidé de « mettre fin à tout cela ».

Minette Libom Li Likeng annonce le  » grand nettoyage » sur la station radiophonique de Yaoundé
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé