› Economie

Cameroun-dette : Camwater veut recouvrer 32,8 milliards de FCFA

L’entreprise distributrice d’eau va recouvrer cette somme auprès des gros consommateurs (industriels), les organismes à budget autonome et les collectivités territoriales décentralisées (CTD).

Dès le 1er novembre, la Camwater va recouvrer plus de 32 milliards de F auprès de certains clients. L’entreprise a lancé cette campagne de recouvrement de créance via un communiqué diffusé le 20 octobre 2022 par le directeur général de la Cameroon Water Utilities (Camwater).

Cette campagne de recouvrement n’est pas la première. En novembre 2021, l’entreprise avait lancé une campagne « permanente et offensive » de recouvrement des impayés de consommation d’eau potable évalués au 30 septembre 2021 à 61,306 milliards de FCFA.

Selon Blaise Moussa, le non-paiement des factures d’eau retarde ou empêche l’exécution de certains projets et activités liés à l’objet de l’entreprise. Il s’agit notamment d’une meilleure desserte en eau potable de qualité et en quantité.

Dans cette optique, Blaise Moussa rappelle aux clients que si l’acte de paiement de sa facture d’eau est une obligation contractuelle, celui-ci est davantage une contribution citoyenne au développement en partage du service public de l’eau potable, ce d’autant plus que l’État en supporte, pour le moment, l’essentiel du poids.

Selon le rapport 2020 sur les entreprises publiques de la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), paru en 2022, l’État a fait l’effort de payer une partie de sa dette vis-à-vis de la Camwater, à hauteur de plus de 30 milliards de FCFA pour la période précise 2018-2020.

Cette campagne est annoncée alors que les villes principales vielles du pays vivent des troubles dans la fourniture d’eau dans les ménages.

L’information est contenue dans un communiqué signé le 18 octobre 2022 par le responsable régional de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater). Du 21 au 24 octobre, l’approvisionnement en eau potable connaîtra des perturbations dans plusieurs quartiers a fait savoir le responsable régional de cette entreprise.

En cause, des travaux d’entretien des ouvrages dans les stations de production d’Akomnyada et Mefou. Camwater ne précise pas les quartiers qui seront affectés par les coupures, mais promet qu’une activité de ravitaillement par camions citernes sera mise en œuvre pour l’approvisionnement des zones impactées dans l’intervalle.

Des dysfonctionnements enregistrés dans ladite station, notamment en ce qui concerne le traitement de l’eau, ont été à l’origine de pénuries qui durent depuis des mois. Elle fournirait aujourd’hui 124 000 m3 par jour, contre 84 000 m3 il y a quelques mois, alors que les besoins journaliers de Yaoundé sont estimés à 300 000 m3/jour.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top