Société › Education

Cameroun : deux élèves du Lycée d’Elig-Essono interpelés pour trafic de drogue

Ils ont été happés par les éléments de la gendarmerie le 02 novembre 2021, au quartier Bata Nlongkak à Yaoundé, dans le 1er Arrondissement de la capitale politique du Cameroun.
Elèves trafiquants de drogue au Lycée d'élig essono

Ils ont été happés par les éléments de la gendarmerie le 02 novembre 2021, au quartier Bata Nlongkak à Yaoundé, dans le 1er Arrondissement de la capitale politique du Cameroun.

Des élèves trafiquants de drogue mis aux arrêts par les forces de maintien de l’ordre après plusieurs heures de filatures. Un réseau de consommation et de trafic de drogue et stupéfiants ayant pour dealer le nommé Bitoumou Junior âgé de 28 ans

Ce dernier est spécialisé dans la vente des drogues et stupéfiants aux élèves. Pendant l’opération, les gendarmes ont mis  la main sur ses clients et revendeurs au sein Lycée d’Elig-Essono. Deux élèves pris en uniforme scolaire aux encablures de 16 heures..

L’on apprend qu’ils avaient également en leur possession des armes blanches.

Cette traque des forces de l’ordre arrive un mois après celle opérée le 19 septembre 2021 dans le 3e arrondissement de Douala. Près du lycée technique de Brazzaville, un réseau de présumés dealers et consommateurs de drogue, dont l’âge varierait entre 18 et 30 ans, a été interpelés. Ils détenaient 5 sacs de cannabis de 100 kilogrammes chacun. Mais aussi sur 52 filons de cocaïne, une machette, une moto, 3 briquets, 4 boîtes de poudre blanche (on présume qu’il s’agit d’un sous-dérivé de cocaïne), 0,25g de diluant de cocaïne et bien d’autres stupéfiants.

Des prises qui confirment la montée du phénomène de vente et trafic de stupéfiants au sein de la jeunesse. Qu’est ce qui n’a pas marché pour qu’on en arrive là ?


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé