› Politique

Cameroun : Deux enquêtes contre Maurice Kamto en l’espace d’un mois

(c) Droits réservés

Le Ministre de l’Administration territoriale vient de commander l’ouverture d’une enquête sur l’opération de collecte des fonds initiée par le MRC pour lutter contre le Covid-19. En mars dernier, une procédure s’ouvrait déjà contre le MRC dans l’affaire de la supposée tentative d’assassinat de son leader.

Le 13 avril 2020, le ministre de l’Administration territoriale (Minat) écrit à son collègue des Finances. Paul Atanga Nji sollicite de Louis Paul Motaze l’ouverture d’une enquête sur l’opération de collecte des fonds du Mouvement pour la renaissance du Cameroun pour la lutte contre Covid-19.

« Je vous saurai gré de bien vouloir solliciter auprès des responsables de l’Agence Nationale d’investigation Financière (ANIF), dont la mission en entre autres, de lutter contre le blanchiment d’argent, l’ouverture d’une enquête sur les activités de « Survie Cameroon- Survival Initiative,  a demandé le Minat avant d’ ajouter,  et au besoin, de geler au préalable les fonds déjà collectés, sans préjudice des poursuites judiciaires à l’encontre de toutes les personnes à l’origine des activités financières obscures de ladite association. »

Ainsi, l’enquête pourrait  déboucher sur une poursuite judiciaire contre les dirigeants du MRC. Eux qui sont déjà sur le coup d’une première procédure dans l’affaire de la présumée tentative d’assassinat de Maurice Kamto.

L’on se souvient en effet que le 13 mars 2020, un agent de la gendarmerie nationale en tenue civile avait été interpellé par les responsables de la sécurité du président du MRC à l’entrée de la ville de Garoua et remis au gouverneur de la région. Selon ces derniers, l’agent  était sur le point de se saisir de son arme contre le leader du MRC. Une version réfutée par le gouvernement, dans une déclaration du  ministre de la Communication, René Sadi.  Le Secrétaire d’Etat à la Défense (SED), chargé de la gendarmerie, Galax Etoga a ouvert une enquête.

Les avocats du MRC ont  demandé au Sed de « désigner en conséquence une unité d’enquêtes située en dehors du ressort territorial du commandement militaire de la région du Nord, chargé des enquêtes judiciaires ainsi ouvertes ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé