› Société

Cameroun : deux militaires tués dans une attaque attribuée à Boko Haram

Une patrouille militaire dans la région de l'Extrême-nord. Cameroun.

Les deux soldats appartenaient à la Brigade d’infanterie motorisée. Un autre militaire blessé et des munitions emportées.

L’attaque a été enregistrée du 28 au 29 septembre 2020, vers 1h à Zelevet, dans la région de l’Extrême-nord.

D’après des sources dans la région de l’extrême nord, des insurgés identifiés comme des combattants de la secte Boko Haram ont attaqué un poste de la 42e Bribarde d’infanterie motorisée (BIM).

Deux soldats de ce poste ont été tués, un autre blessé. L’on rapporte par ailleurs que quatre armes, dont deux M21, des boîtes de munitions ont été emportées par les assaillants et le poste du BIM détruit.

Le journal l’œil du Sahel rapporte de son côté une incursion à Hitawa qui conduit à la mort d’un civil.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé