Société › Faits divers

Cameroun: deux personnes tuées pour avoir voté à Kumba

Ngoh Gilbert, une des personnes tuées à Kumba après le vote de dimanche dernier. (c) Droits réservés.

Au moins deux personnes ont été tuées par des hommes armés à Kumba, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun. Elles auraient ainsi été punies pour avoir voté dimanche dernier.

Ngoh Gilbert a été traîné hors de chez lui le 10 octobre, autour de Barombi Kang, un quartier de Kumba, avant d’être brutalement assassiné, ont déclaré des habitants.

Le corps d’un autre résident, Emmanuel Akateh, a également été retrouvé à Kumba le jour même où il aurait été tué pour avoir voté, ont déclaré des habitants.

Les populations de Kumba affirment que le nombre d’électeurs à se rendre dans les bureaux de vote dimanche dernier était faible. Quelques jours avant, des menaces anonymes avaient été adressées à des personnes qui comptaient sortir voter. Tous ceux qui ont osé braver cet « interdit » ont été considérés comme des traîtres.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut