Société › Société

Cameroun : Dieunedort Kamdem recherché pour une affaire de placements financiers

Le pasteur Dieunedort Kamdem est activement recherché par la police judiciaire du Cameroun. ©Droits réservés

Le prophète connu sous le nom de  Général de Dieu est recherché par la police judiciaire du Centre pour « escroquerie aggravée »  au préjudice de certains de ses fidèles.

La Division de la police judiciaire pour la région du Centre-Cameroun  a lancé, le 1er mars 2018, un avis de recherche contre le pasteur des églises CBC Cathédrale de la foi, Dieunedort Nounga Kamdem.

Il est recherché sur toute l’étendue du territoire national et quiconque le trouve est prié de le conduire au poste de police ou de gendarmerie le plus  proche.

Dieunedort Kamdem aurait incité près de 250 à 300 fidèles à placer des fonds sur le marché de changes opéré par l’entreprise Gesem Forex trading, détenu par son ami., avec à la clé : une rémunération de 25% du montant initial pour chaque opération.

« Vous investissez un million, par exemple, et vous nous donnez le nom de votre banque. Et chaque mois, on vous donne 250. 000 F CFA pendant un an… », assurait-il à ses ouailles, lors d’une conférence d’éducation sur le sujet, retransmise partiellement dans le magazine « Afrique investigation » de Canal+ en 2017.

Le pasteur y confessait alors à ses fidèles avoir déjà placé lui-même 4 millions de francs CFA pour lesquels il avait déjà gagné 1 million de francs CFA d’intérêts.

Plusieurs de ces investisseurs auraient perdu de grosses sommes d’argent. L’homme de Dieu a toujours soutenu avoir été lui-même une victime dans cette affaire.

En juin dernier, la Commission des marchés financiers (CMF) a mis un terme à la levée de fonds entreprise par Gesem Forex trading. Ladite structure  ne remplissait pas les conditions pour procéder à de telles opérations et n’était pas suffisamment transparente au gout de la Cmf.

Dieunedort Kamdem est installé au Canada, précisément à Montréal, depuis quelques mois, affirme le site d’information Journaldemontreal.com. Ce même journal avait annoncé le 30 novembre dernier que ce pasteur de 40 ans s’y était exilé il y a six mois pour « échapper aux ennuis » dans son pays. Il aurait ouvert une église dans le quartier Rosemont au cours du mois d’octobre 2017.

Pour sa défense, Dieunedort Kamdem annonce des révélations sur cette affaire qui le lie à la société Gesem Forex trading. Il a annoncé un direct sur sa page Facebook, dès 17 h, pour en parler.

 

À LA UNE
Retour en haut