Société › Société

Cameroun : Douala sort peu à peu du noir après l’incendie de Logbaba

Incendie à Logbaba, Douala dans le noir
Incendie à Logbaba

L’incendie s’est déclaré le 20 septembre 2022 dans les installations de la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) à Logbaba. Certains quartiers plongés dans le noir depuis hier  soir sont encore sans électricité.

 

Tous les quartiers de la capitale économique ont sombré dans l’obscurité le  mardi  20 septembre 2022 en début de soirée. En dehors  de Bonabéri et de Bonanjo, le délestage a frappé tous les autres quartiers. L’incendie qui s’est déclaré à Logbaba a, selon Eneo Cameroun, concessionnaire en charge de la distribution de l’électricité, a eu l’impact sur le service d’approvisionnement.

« Eneo a été informé d’un incident d’incendie à la sous-station de transmission de Logbaba aujourd’hui mardi 20 septembre 2022, avec un impact sur le service électrique. La centrale électrique de Logbaba n’a pas été affectée. Cet incident limite l’approvisionnement en énergie dans plusieurs quartiers de de Douala Sauf à Bonabéri. La situation sera revenue à la normale dès que la Sonatrel aura confirmé la fin des travaux qu’ils effectuent », a informé l’entreprise hier.

Certains habitants de la ville affirment  que le courant a été rétabli au cours de la nuit dans certains quartiers. Cependant, d’autres déclarent être encore sans électricité jusqu’en cette matinée du 21 septembre 2022. Hier en soirée, l’inquiétude s’est emparée de la plupart des 4 000 000 d’habitants redoutant la montée de l’insécurité avec le phénomène des « microbes », ces gangs de malfrats qui opèrent depuis un certain temps. L’inquiétude s’aggrave en raison de l’incertitude sur la reconnexion à la source d’approvisionnement.

A ce sujet, le gouverneur de la région du Littoral qui est descendu sur les lieux a déclaré que l’incendie « a été assez violent. Parce qu’il a tenu à peu près cinq heures de temps ». Pour éviter une catastrophe d’envergure, « les responsables de Sonatrel ont rapidement isolé la ligne 225. C’est pour cela que presque toute la ville était dans le noir », a expliqué Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

Par ailleurs, le patron de la circonscription administrative régionale a rassuré. « Les responsables de la Sonatrel vont rapidement se mettre au travail pour qu’un nouveau transformateur arrive de Yaoundé. Cela permettra ainsi que toutes les lignes soient reconnectées », a-t-il précisé.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé